Bagdad Rodeo

J'avais adoré les deux précédents opus des rocambolesques Bagdad Rodeo. Naturellement, ce troisimèe méfait, sobrement intitulé Trois est un doux et savoureux mélange entre Les Wampas et Tagada Jones ou encore les Béruriers Noirs. Niveau groove et texte rien à dire ! Le propos est maîtrisé avec brio.

Attention ne vous y trompez pas, derrière le potache, les vannes et le langage fleuri se trouve un message et des engagements bien clairs. Les guitares sont là pour soutenir le propos tout comme le chant d'ailleurs. Cependant peut être que l'on peut reprocher à ce rock punk de ne pas assez fouiller sa musique. Si le texte corrosif aurait pu être desservi avec davantage d'épaisseur au niveau des instru force est de reconnaître que ça fait du bien de voir quelques pendules mises à l'heure « Ouest Coast » et d'entendre le chanteur tailler un bon costard à la religion « Love Religion and Sodomie ».

Beaucoup de plaisir à écouter cet opus en tout cas, cette bouillonnante rébellion fait plaisir à mes esgourdes. À vous mettre à fond dans votre Hummer en fumant un bon gros cigare cubain avant d'aller à l'usine le matin !

 

 

About Emmanuel

Check Also

Royal Blood change de cap

ROCK – Ils nous avaient habitués à du nerveux, du brutal, de la sueur. Cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.