mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Arokana

Arokana

En Interview

Autoproduction

INTERVIEW - Lords of Rock a accompagné AROKANA en studio lors de leur session d’enregistrement au Studio Oméga à Paris. Session de plusieurs jours de travail sur leurs morceaux, supervisée par le producteur HANS MARTIN BUFF (PRINCE, SCORPIONS, NO DOUBT, MACEO PARKER …). C’est la fin de journée, fin d’une grosse session de recording, on se retrouve au bar avec tous les membres du groupe : Max, JF, Valou, Ian. Pour une interview autour de quelques bières et verres de whisky (bruits de rots et *burp* non retranscrits).

Lords of rock : Salut les gars, comment ça va pour vous aujourd’hui ?

Arokana : Super, la patate, la banane !

Je sais que vous êtes sur Paris pendant quelques jours, qu’est-ce qui vous amène ici ?

Max : Alors c’est très simple, on a participé à un tremplin organisé par les magasins Star Music. Il y avait une première étape de votes par internet, ou les internautes pouvaient sélectionner parmi une centaine de groupes. Puis les 4 groupes les plus soutenus avaient l’occasion de participer aux auditions qui ont eu lieu au Studio Bleu à Paris. Par bonheur, nous avons remporté ce tremplin. Ce qui nous donne accès à toute une ribambelle de lots plutôt sympas, sessions live, concerts à Paris, et bien sûr ces 2 jours de production et d’enregistrements au Studio Oméga.

Valentin : Un encadrement de l’ATLA aussi (écoles des musiques actuelles), pour travailler sur le développement du groupe. Les concerts tout ça… c’est très bon ! On en profite d’ailleurs pour remercier les internautes qui nous ont soutenus lors du déroulement du tremplin !

Vous êtes excités à l’idée de vous produire à Paris, « Au Disquaire » cette semaine, « Au Divans du Monde » à la fin de l’année, et d’entrer en studio avec Hans-Martin ?

JF : Pas du tout, ça fait ni chaud ni froid ! [Rires] Mais oui carrément ! Déjà c’est super impressionnant, la taille du studio tout ça. On a commencé avec notre EP 6 titres, en home studio. Et là t’arrive, tu vois ton home studio se décupler, se multiplier par 10, puis on doit assurer notre truc comme si on était à la maison.

Max : Il ne faut pas oublier, Hans Martin est avec toute une cohorte d’élèves, qui apprennent, qui regardent et qui sont là pour analyser ce qu’on produit. La pression est vraiment énorme.
Il faut bien voir, nous sommes à l’aube de notre carrière, tout fraichement professionnel. C’est vraiment une super expérience, c’est très enrichissant. Et en plus avoir l’occasion de faire de telles scènes à Paris. Les Divans du monde rien que ça !! Ca le fait, vraiment.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous présenter le groupe et votre travail ? Et surtout, AROKANA, ça veut dire quoi ?

JF : Attends 2 secondes là … y’a des gens qui nous connaissent pas ??

Max : Arokana c’est groupe de chanson française et de musicomédie (le terme est important). Groupe de 4 membres, on est des singes poètes ! Tout d’abord il y a Ian, le batteur, percussionniste, choriste et bruiteur. Il cris dans le micro, il fait des bruits, et met des ambiances avec un pad, ce qui lie un peu nos chansons et plante le décor.
Ensuite, il y a JF, Valou, et moi-même, qui sommes chanteurs et guitaristes, aussi auteurs et compositeurs des chansons.

JF : Pour l’anecdote, le terme Arokana, on le tiens d’un arbre qu’on ne trouve qu’en Amérique du sud, en Argentine plus précisément. Le vrai nom de l’arbre c’est l’Araucaria Araucana, en France on le connaît sous le nom du « désespoir des singes » car les singes ne peuvent pas y monter à cause de ses longues feuilles piquantes. On a repris le nom, on l’a adapté en Arokana et tiré notre univers de tout ça. Notamment l’image des 3 singes, je ne dis rien, je n’entends pas, je ne vois pas, que l’on retrouve sur la pochette du CD.

Quelles sont vos principales inspirations ?

Ian : Les Foo Fighters !!!

Valou : C’est large, ça va de Tenacious D, au Wriggles, en passant par les Foo Fighters et Muse, Mathieu Chédid … beaucoup d’influences.

Max : Il y a beaucoup de choses en effet, mais les plus grosses influences c’est clairement les Wriggles pour ce côté scénique et comédie. Et Tenacious D pour ce côté Rock et leur aspect délire et comique. Là-dessus, on est tous d’accord !

Pouvez-vous me parler de vos premières productions (EP/Albums) ? Et quels sont vos projets en cours… album, tournée ?

Max : Notre première production c’est notre EP, 6 pistes, intitulé « Chansons singeries et poésies ». C’est une autoproduction totale, composition, prise de son, et mix. On a été au bout du truc pour sortir quelque chose qui nous plait vraiment. On a sortis notre premier clip la semaine dernière (Février 2015). C’est une production professionnelle, réalisé par Richard Vandal. On en est très fier.Et biensur, on est en train de terminer de monter notre première tournée en France cet été, principalement moitié Ouest, Sud/ouest, du Nord à la Gironde on part à la conquête de L’Ouest !

Votre meilleur souvenir de concert ?

Valou : Aaaah ! Alors ça ! La première partie de Jacques Higelin. Le 19 Juin 2014 !
– Tous d’accords-

Max : Oui c’était super, parce qu’on était dans notre « Fief » on va dire. A Arras, et il y avait à peu près 2000 personnes sur la place de Hérauts. On a été super bien accueilli, et le show a super bien pris. C’est un super souvenir.

Le pire ?

JF : « La Majesty », on y a super bien bouffé, mais au moment de monter sur scène quelqu’un à vomis sur Ian.

Max : C’est une dame qui avait le mal de fleuve sur cette navette fluviale dans Calais. Cette femme est arrivée en se dirigeant vers le pont ; et là ça a explosé… sur Ian et sur une partie de la batterie…

Ian : C’était horrible. [Rires]

La question classique ! Quel CD vous emporteriez dans votre tombe ?

JF : Un CD dans une tombe, ça sert à quoi ?

Bon allez on va dire sur une ile déserte, avec une super platine vinyle, sans électricité… Donc un CD avec une belle Pochette !

JF : Je dirai un CD live des Wriggles, ça met la banane, un truc qui te met bien.

Valou : Un CD de Bireli Lagraine !

Max : The Pick of Destiny de Tenacious D.

Ian : Putain c’est un enfer ta question … un seul … aller je vais dire Show Biz de Muse.

Si vous n’étiez pas musiciens, vous auriez fait quoi de votre vie ?

JF : Putain, je serai mort… Ou jardinier !

Max : Je pense que j’aurai été dessinateur, c’était mon truc quand j’étais minot.

Valou : Moi réalisateur.

Ian : J’étais parti pour être programmeur, développeur à la base, c’est certainement ce que j’aurai fait…

C’est quoi votre boisson préféré ?

Tous : Whisky, Whisky, Whisky !

Ian : Et moi l’eau !! [menteur !]

Ou est-ce que vous vous voyez dans 10 ans ?

Valou : Dans 10 ans … un peu plus haut dans notre arbre. Une branche après une autre en train de monter dans notre Arokana. Et regarder ce qu’il y a en dessous, le chemin parcourus avec tendresse et amusement.

Un morceau que vous rêvez de reprendre ? Pourquoi ?

Max : Je pense à Stromae, Tous les mêmes. On pourrait apporter un décalage avec notre style acoustique par rapport au son très travaillé et électro de l’original.

Un titre que vous avez honte d’aimer ?

Valou : La positive attitude de Lorie… j’aime ça !

Ian : Moi j’ai un peu honte d’aimer le dernier morceau de Taylor Swift.

[ouh c’est dur là quand même hein… ]

Quel groupe ou artiste vous voyez en haut de l’affiche dans quelques années ?

Valou : C’est compliqué tes questions la vache ! Le truc c’est que chaque année y’a des nouveaux qui explosent, dans anciens qui trouvent des trucs, ça bouge énormément. Sinon, je pense ceux qui ont le potentiel pour aller au bout, en haut de l’affiche aujourd’hui c’est Gush. C’est tout ce que je leur souhaite d’ailleurs !

Et pour finir, une question piège et d’actualité. Lequel de vos morceaux vous imagineriez repris par Les ENFOIRES ?

Valou : Oh, oui avec la polémique actuelle autour de leur clip et tout ! …Pour eux, Macadam peut être !

Ian et JF : Le Désespoir des singes, c’est ce qui leur irai le mieux.

Max : Je vois bien Terreurs Nocturnes, un morceau bien Rock à la Tenacious D, juste pour les voir chanter et crier n’importe comment dans les micros !

Merci les gars ça a été un plaisir de vous accompagner pendant cette session de studio, bon courage pour la suite de vos aventures !

Merci beaucoup ! C’était un plaisir de t’avoir à nos côtés ! A bientôt Lords Of Rock !

IMG_6185


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page