ADX en Interview – nouvel album : Etranges Visions

En direct depuis les alpages Suisses, j’ai eu le grand honneur de m’entretenir avec Phil fondateur et chanteur du groupe ADX. C’est avec beaucoup de franchise qu’il s’est prêté à cette interview pour nous expliquer le pourquoi du comment de ce nouveau méfait Etranges Visions et des circonstances de la première mouture anglaise de ce disque il y a 30 ans en arrière ! Souvenirs, projections dans l’avenir et foi inébranlable en le metal.

Manu : Comment avez vous passé votre année, presque et demie, d’assignation à résidence induite par la pandémie?

Phil : C’était très dur! Tout s’est arrêté au bout de quatre concerts. Nous venions de tout booker pour Bestial (avant dernier album du groupe qui est arrivé fin février 2020, juste avant la pandémie! ). Nous avons du tout stopper. Tout ça a été bien merdique pour tout le monde.

Tu le disais à l’instant, Bestial est arrivé en plein début de la pandémie, malgré cette période chaotique, quel regard porte le groupe sur ce disque? 

C’est clair que c’est un album sur lequel nous avons beaucoup travaillé. Le son des guitares, celui de la batterie, les harmonies à la voix. Nous avons construit cet album de manière à ce qu’il possède un son actuel. Au fond, nous aurons deux albums à défendre désormais!

Si on fait une rétrospective brève d Etranges Visions, en 1990 toutes les cartes sont dans vos mains, le label allemand « Noise » (Overkill, Halloween, Kreator, Rage, Coroner, Warrant) est à vos côtés, pourtant ce premier disque fait entorse à la langue de Molière…

(Phil m’interrompt) : Noise avait promis une seconde version en Français! Tout était prévu…

..et puis il y a ce trou de 8 ans.

Tout ne s’est pas passé comme prévu en effet. L’accueil de la version anglaise, que ça soit en France ou à l’étranger, l’absence de la version française et puis finalement la pause que nous avions décidé s’est transformée en black-out de 8 ans! Cet album, dans sa version française n’aurait du faire qu’un avec l’anglaise.

Est-ce pour cela que le groupe à décider de réenregistrer Weird Visions?

Oui et non. En réalité ça fait des années que le public nous demande une version française de ce disque. Et comme je te le disais, entre le break de 8 ans, les nouveaux albums qui sont arrivés, nos vies personnelles, et 2020, tout cela a été très retardé (Rires)! Finalement cette pandémie a été une bonne occasion de s’y mettre même si nous parlions sérieusement de la réécriture française depuis quelques temps.

Dans sa version originale ce disque est, selon moi, un excellent opus : des compo efficaces, un son très puissant, ton chant totalement maîtrisé. Le public a t-il vraiment boudé ce disque à cause de l’anglais, on sait que les français peuvent être chauvins?

Ah ça oui! Je dirais même plus : des fans nous ont carrément zappé. Pour revenir à ce que je te disais avant, le break a été plus ou moins voulu et je dirais, qu’à l’époque, l’accueil frileux a sans doute précipité la pause.

J’ai deux questions en une : Pour ce nouvel album, vous avez de nouveau fait appel à Francis (Caste) Studio SainteMarthe. N’avez vous pas été tenté de renouveler l’expérience studio germanique (par exemple avec Siggi Bemm au Woodhouse Studio) pour recréer l’atmosphère de Weird Visions? Et puis, n’avez vous pas été tenté de recontacter tout le personnel de 90 pour « boucler la boucle » d’autant que Deuch est revenu taper le boeuf sur ce disque il me semble? 

Non pas du tout. Francis est l’homme de la situation que ça soit professionnellement ou humainement. Non seulement il a de bonnes idées mais en plus, il sait exactement comment nous faire un son. On aurait pu lui demander un son « germanique » il l’aurait fait sans problème. Pour ce disque, nous voulions quelque chose qui sonne avec des guitares actuelles, plus accentuées, une batterie plus sèche, des harmonies sur le chant. Bien que le disque soit dans la continuité de celui de 90 nous avons repris beaucoup de choses en repartant de zéro!

Pour répondre à ta deuxième question, Betov devait venir jouer mais ça ne s’est pas fait. C’est comme ça. Après Marquis (Hervé, ancien guitariste d’ADX jusqu’en 2001), comme tu le sais, est décédé, donc ça aurait été compliqué… Après c’est cool que Deuch soit venu. Il a du s’y remettre fort (Rires), il est plutôt dans le punk depuis quelques années maintenant.

Le chant français mais aussi la voix beaucoup plus rauque « Le sang de l’ennemi » ; « Sacrifice pour la cause » sont terriblement efficaces dans ces nouvelles versions. Vous n’avez pas seulement reprisé le disque, la mouture a souvent totalement évolué, les harmonies, les accordages ?

Clairement! On a tout refait. On a beaucoup bossé car l’objectif était d’obtenir quelque chose de nouveau. Notre méthode de travail est bien en place. On travaille dans notre coin puis on met nos idées en commun. Par exemple, je travaille mes lignes mélodiques puis je vois comment cela fonctionne avec les autres et seulement après on valide tous ensemble. Ce gros boulot est d’autant plus complexe que les agendas étaient parfois serrés.

Parmi les curiosités de ce disque ce sont les titres et même les paroles qui ont parfois radicalement changés :  6 titres sur 10 notamment. 

Nous n’avons jamais cherché à retraduire quelque chose. On a souvent rajouté ou carrément modifié les choses initiales. Je te le disais, on a fait un travail en repartant de zéro. Pour tout te dire, nous avons arrêté d’écouter Weird Visions car nous voulions créer quelque chose dans la continuité mais quelque chose de nouveau.

Je me suis bien amusé à comparer le texte de l’insert de 90 avec celui de 2021 et je me suis demandé si ce « sacrifice pour la cause » faisait référence à quelque chose de politique notamment du fait des paroles « mon âme est en sursis »?

Hum…Disons que ça parle de quelqu’un qui est emprisonné…Mais il ne faut pas y voir un message à caractère politique. En fait peut être qu’un jour on écrira une chanson sur la séquence actuelle mais pour le texte dont tu parles, les choses sont plus métaphoriques qu’autre chose.

N’avez vous pas été tenté par une reprise comme vous l’aviez faits avec celle de Rainbow dans sa version cd (car pour la version lp elle n’y figurait pas)? 

Effectivement, la version CD contenait bien une reprise. Je te réponds non! Il n’a pas du tout été question de quoique ce soit d’autre que notre album et c’était déjà suffisamment de travail, crois -moi!

Concernant l’actualité du groupe, comment décrirais tu la musique d’ADX version 2021? 

(Phil inspire profondément) : Je te dirais que c’est la continuité de ce qu’on faisait avant avec une amélioration de notre son pour permettre aussi à des potentiels nouveaux fans de découvrir notre travail. J’en ai un peu marre des étiquettes actuelles, tu sais de quoi je parle. Les groupes qui mélangent le « trash doom ambient »(rires). Comme l’avait dit Lemmy un jour à un journaliste insistant : « on fait du rock’and’roll ». Voilà! Nous, nous faisons du métal. Un métal speed, mélodique avec des tendances trash. Qualifier en termes précis ce qu’on fait ou nous comparer à tout prix à d’autres groupe n’a pas grand intérêt. Notre métal est rapide et colérique (rires).

Si tu me permets la comparaison, il y a tout de même quelque chose de Judas Priest chez vous?

Oui c’est certain que c’est une influence! Pourtant, je dirais que c’est plus à nos riffs de guitares et nos mélodies qu’on nous reconnaît qu’à ma voix.

En préparant cet interview j’ai réécouté mon vinyl d’époque et j’ai été saisi par la puissance de ce disque, de moins point de vue, l’anglais n’est pas incohérent, n’est-ce pas? Allez vous aussi interpréter les titres en version anglaise?

Non l’anglais n’est pas incohérent mais pour le live il faut oublier l’anglais. Le public aime le chant en français sauf certains journalistes à l’époque. Le français est apprécié partout. On est allé jouer en Suède, les gens chantaient en phonétique avec la baguette sous le bras! Même si nous écoutons et apprécions beaucoup de groupes anglais, toute la playlist fera l’honneur à nos titres français. Et puis entre ce disque et Bestial on a déjà assez à faire pour caser une set-list cohérente. Et puis un concert doit se doser pour éviter les trucs de 4 heures qui te mettent à plat.

Quels rapports entretenez vous avec la scène « heavy Trash speed » française des 90’s? Killers, Sortilège, No Return, Vulcain (qui a d’ailleurs annoncé sa retraite en juin dernier) Blasphème Manigance Loudblast?

On les connaît tous, on a joué ensemble. Les relations sont bonnes.

Avez vous des projets pour défendre cet album : festivals, concerts, et la Suisse? 

On a déjà des dates et nous sommes en pourparler pour d’autres choses. L’année 2022 semble bien engagée maintenant la Suisse doit nous inviter! (NDR : j’espère bien que nous aurons l’occasion de voir le groupe dans le canton de Vaud, nous avons suffisamment de belles salles à disposition!). On a repris le vélo! On est en forme. tout est prêt!

About Emmanuel

Check Also

Vertical en long en large et en travers

Oui, ce n’est pas forcément facile, quand on te demande quels groupes tu affectionnes, de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.