mardi , 25 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Incubus

Incubus

Light Grenades

Sony BMG


Les Américains d’Incubus reviennent après deux ans d’absence avec treize nouveaux titres. Light Grenades est donc le sixème album de ce groupe arrivé dans la vague néo-métal des années nonante. De l’eau a coulé sous les ponts depuis et le ton a passablement changé. En effet, si le début de carrière des californiens est marqué par une tournée avec Korn, une participation au célèbre Ozzfest et un succès grandissant, la ligne artistique du groupe a subi quelques modifications.
Néanmoins, Light Grenades réserve de bonnes surprises, n’en déplaise aux fans purs et durs de la première heure.
"Quicksand" est un titre calme et planant qui joue parfaitement son rôle d’introduction pour laisser place à un énergique "A Kiss To Send Us Off". S’ensuivent  "Dig" et "Anna Molly", dans une lignée pop rock. Ces titres sont agréables d’écoute et ont quelques bons riffs accrocheurs. En cinquième position, on trouve le très controversé "Love Hurts". Ballade mielleuse pour certains ou magnifique chanson d’amour pour d’autres…  À vous de décider. Quoi qu’il en soit, c’est un titre parfait pour les ondes.
Avec "Light Grenades", on repart dans du rock explosif et digne du Incubus des débuts. Relativement court, mais efficace.
"Rogues" et "Paper Shoes" sont encore des morceaux qui méritent qu’on s’y arrête. Une bonne énergie rock’n’roll pour le premier et de belles mélodies pour le second.

En somme cet album ne marquera pas l’histoire du rock mais il apporte son lot de satisfaction. La majorité des morceaux parlent d’amour et le titre éponyme conseille d’utiliser son savoir et ses connaissances plutôt que la force et la violence pour dénouer les conflits…

À noter qu’aux commandes de cet album on retrouve Brendan O’Brien qui a déjà produit entre autres Rage Against The Machine, les Red Hot Chili Peppers, Soundgarden et Pearl Jam!! Et la production est, bien sûr, irréprochable.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page