mercredi , 26 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » T. Raumschmiere

T. Raumschmiere

Interview

Shitkatapult


Samedi 1er novembre, peu après 4h15 du matin, nous rencontrons brièvement Marco Haas, alias T. Raumschmiere, qui fête la sortie de son dernier album I Tank U sur son fantastique label Shitkatapult. Le concert fut un moment de pur bonheur, amplitude maximale sur l’échelle de Richter. Pantalon slim, torse nu tatoué et anneau en travers du nez, le prodige s’approprie la scène et met tout le monde d\’accord en moins d’une heure et demie. Accompagné d’un guitariste et d’un batteur, parfois rejoint par les membres de Warren Suicide, T. Raumschmiere laissera dans nos mémoires un souvenir impérissable. Interview de l’énérgumène.

Lords of Rock: Quel est le lien qui relie le rock à la musique ectronique chez toi?
Marco Haas: Il n’y a absolument pas de lien! Juste la musique.

Lords of Rock: Quel est la pire performance que tu pourrais livrer au public?
Marco Haas: Jouer sans cesse de la note MI ! (Et il mime le fait d’appuyer  continuellement sur la touche MI, à l’aide d’un clavier imaginaire)

Lords of Rock: Quel club recommandes-tu à nos lecteurs?
Marco Haas: L’Usine bien sûr…!

Lords of Rock: Quelle est ta principale stimulation lorsque tu  composes?
Marco Haas: Les très basses fréquences.

Lords of Rock: À qui recomanderais-tu ta musique?
Marco Haas: À tous les lecteurs de Lords of Rock!

Lords of Rock: Le rock s’apparente souvent à l’alcool et aux cigarettes; la musique électronique aux drogues de synthèse et au vodka red bull. Et Shitkatapult?
Marco Haas: Shitkatapult, ce n\’est définitivement pas du Red Bull! Plutôt du whisky, un cigare, et beaucoup de jolies filles.

Lords of Rock: Mis à part le sexe, la drogue et le rock and roll, quel est le meilleur moyen de ne pas dormir?
Marco Haas: Le rire!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page