jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » The Raconteurs + Vampire Weekend

The Raconteurs + Vampire Weekend

MJF, lundi 8 juillet 2008


the RaconteursQuelle belle soirée en perspective ! Mais oui, Jack White en personne avec une cerise sur le gâteau qui est les jeunets de Vampire Weekend.

Bon, Vampire seront vraiment un apéro pauvret. « Play » et hop ! c’est envoyé. Attention à rester gentils, surtout. Pas de débordement, les pieds bien collés sur les planches, sauf peut-être pour « Walcott » où là le groupe s’est lâché, ainsi que le public. Peut-être un peu tardivement.

Anyway. Une bière et on oublie vite.

Viennent The Raconteurs. Un début tout à leur honneur, la tension monte, il y a les samples qui nous oppressent et c’est parti : le groupe est là, un Jack White qui défend sa cause comme si sa vie en dépendait, et les autres ne sont largement pas en reste, chacun y met du sien, chacun sait quelle est sa place, ça bouge. Les titres sont rallongés, des jams sont organisées en plein milieu des titres, des medleys, et ça repart ! Les morceaux sont joués différemment et le public réagit à tous, absolument tous les titres. Même « Blue Veins », qui est calme et difficile lors des premières écoutes sur album, est interprété de manière sublime ici, tellement poignante et sincère. Bien sûr, lors de « Steady As She Goes » c’est un public en furie qui chante et qui saute partout.

Consolers of The Lonely se place assurément comme le digne successeur de Broken Boy Soldier. Parmi tous les moments forts de ce MJF cuvée 2008, celui-ci est dans le Top 10, assurément.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page