C'est avec un immense plaisir que nous avons eu l'opportunité de réaliser une interview du songwriter suédois Christian Kjellvander, lors de son dernier passage au Romandie, le 15 mai dernier. D'un caractère calme et posé, charmeur malgré lui, amoureux de la Suisse, il nous a offert un moment à l'image de sa musique. Beau.

Christian Kjellvander

Si tu devais écrire un disque en Suisse, comment sonnerait-il?
Ah! Si j’étais en Suisse, je passerai mon temps sur un bateau sur votre magnifique lac Léman et j’arrêterais probablement la musique…!

As-tu un ou plusieurs groupes suédois à nous conseiller?
Logh sont fantastiques. Il y a également Tias Carlson, qui joue de la guitare sur mon prochain disque et Hello Saferide, une fille qui fait de la pop, vraiment très sympa!

Pourquoi as-tu décidé de faire de la musique aussi tranquille?
Mon humeur est plus souvent tranquille, et comme la musique est un prolongement de la personnalité selon moi… D’ailleurs, je pense que la musique est une chose sérieuse et qui dit sérieux dit calme.

Penses-tu collaborer un jour avec ton frère Gustaf, qui a fondé The Fine Arts Showcase?
Nous avons enregistré un disque en 2000 ensemble, sous le titre de Songs of Soil. J’adorerais continuer à jouer de la guitare avec lui. Mais tu sais, c’est difficile de jouer avec son frère…

Qu’est-ce qui te fascines dans la vie?
Qu’on puisse passer par plusieurs états extrêmes dans la même journée, je trouve cela fascinant. On peut se sentir extrêmement bien et tout à coup extrêmement mal, c’est absolument incroyable.

Si tu devais être quelqu’un d’autre, qui serais-tu?
Je serais probablement un esclave de la société, une sorte de working class hero, qui fera tout ce qu’on lui dit sans jamais rechigner. Ou alors un moine… dédier sa vie entière à sa foi, c’est quelque chose qui me captive complètement.

Un personnage littéraire auxquel tu aimes t’identifier?
Je serai le petit frère de Holden Caulfield, Allie, dans The Catcher In The Rye (L’Attrape-Coeur, ndr) de J.D. Salinger… Il représente assez mon genre de caractère.

Qu’est-ce qui définit la beauté selon toi?
La beauté réside pour moi dans le détail. Une accumulation de choses parfaites et simultanées. Les détails font la beauté.

Dans quelle condition vas-tu enregistrer ton prochain disque?
Nous avons déjà commencé l’enregistrement avant la tournée. Ma femme, quelques amis et moi-même. Un déroulement intime pour une atmosphère qui l’est moins. Nous sommes ensemble à la campagne, le barbecue fonctionne sans arrêt, nos chiens jouent dans le pré, nous rions entre nous. C’est un disque qui s’enregistre dans un grand bonheur, et qui par conséquent sera moins triste que les deux précédents.

Quels sont les trois songwriters que tu admires le plus?
Il y a Townes van Zandt que je trouve absolument génial. Bien sûr Bob Dylan et peut-être Brian Wilson. Oui, je dirais Brian Wilson!

Ma dernière question: peux-tu nous dire quel est le pire côté de ton métier et a contrario, le meilleur?
Le meilleur est sans aucun doute l’opportunité que tu as de voyager, j’adore voyager. Et le pire c’est que tu vis de façon très rapprochée avec toi-même, tu n’as presque aucun échappatoire…

Check Also

Un quart de Johnny Mafia en interview !

INTERVIEW – C’était à la fin de l’été, Sens rencontrait Orléans, le garage bourguignon s’exportait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.