Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Warren Haynes en Interview

Warren Haynes en Interview

Govt Mule en live


Aujourd'hui à l'occasion de la dernière soirée Spring Breack Blues de la Traverse de Cléon, nous avons l'honneur d'interviewer Warren Haynes, légende et leader du groupe Govt Mule. C'est une interview exclusive qui se déroule avant le show pour la date unique en France de cette tournée mondiale. Réalisée conjointement avec Lords Of Rock et la Radio Eure du Blues.

IMG_4318

– Quand tu as commencé à jouer au début des années 70 … Pourquoi le choix du Blues ?

Le premier type de musique qui m’a vraiment touché, qui m’a fait bouger, c’était le gospel chanté par les Black le dimanche matin à la radio. Puis dans mon adolescence, l’autre rencontre musicale qui m’a vraiment touché a été James Brown ou les chanteurs de Soul. The Temptations tout ça. Puis j’ai découvert le rock grâce à mes deux grands frères, c’est même eux qui m’ont amené à écouter du blues. J’ai finalement découvert BB KING, c’est certainement le premier bluesman que j’ai pu écouter. C’est là que j’ai vraiment sentis une connexion. Ce type musical tu sais… Ça change la façon dont tu ressens les choses.*

 

– Est-ce que tu peux nous raconter ce qui t'as fait prendre une guitare au début ?

En fait, quand j’ai commencé, j’étais chanteur. Je m’intéressai à la Soul et au Gospel. Puis quand j’ai découvert le Blues et le Rock avec CREAM, JIMI HENDRIX et JOHNNY WINTER, c’est ça qui m’a fait prendre la guitare !
 

– Le nom du groupe a pour origine une promesse non tenue par Andrew Johnson en 1865 il me semble, le Blues a souvent été un des mode d'expression par rapport à une époque, Si tu avais à composer par rapport à la société actuelle, quel serait le thème principal ?

Une chanson à propos d’aujourd’hui ? TALKING DONALD TRUMP BLUES ! Tu sais, je pense que ce qui se passe aujourd’hui est que les gens cèdent à la peur et la propagande. C’est très dangereux, parce que tous les progrès qui ont été fait, partout sur la terre pendant de longues années sont en train d’être inversés. Et ce, par des gens qui arrivent à nous convaincre que nous devons être méfiants et qu’il faut avoir peur. C’est à propos de ça que j’écrirai une chanson… TALKING DONALD TRUMP BLUES.
 

– L'évolution du Blues, par rapport au mélange aves des styles musicaux comme le rap par exemple qui peuvent permettre d'anmener des personnes plus jeunes vers le Blues ?

Une chanson à propos d’aujourd’hui ? TALKING DONALD TRUMP BLUES ! Tu sais, je pense que ce qui se passe aujourd’hui est que les gens cèdent à la peur et la propagande. C’est très dangereux, parce que tous les progrès qui ont été fait, partout sur la terre pendant de longues années sont en train d’être inversés. Et ce, par des gens qui arrivent à nous convaincre que nous devons être méfiants et qu’il faut avoir peur. C’est à propos de ça que j’écrirai une chanson… TALKING DONALD TRUMP BLUES.

IMG_4400

– J'ai pour habitude de demander aux bluesman que j'interview si ils aiment jammer sur scène, et pour eux, quel a été le plus grand artiste avec qui ils ont jammé. AUjourd'hui, Warren tu es un cas particulier, parce que tu as jammé sur scène avec quasiment tout le monde qui tourne actuellemnt : De Dereck Trucks à Eric Clapton, BBking et Buddy Guy, même OBAMA à la Maison Blanche.
Est-ce qu'il reste quelqu'un avec qui tu rève encore de jammer ? ET pour toi, quel a été le plus grand moment de partage sur scène ? Si il devais ne rester qu'un souvenir ?

Je suis très heureux d’être devenus véritablement ami avec un bluesman américain qui s’appelle Little Milton. Lui et moi, on a dû partager la scène au moins 15 fois. Mais une fois en particulier. C’était à Kansas City, ou Little Milton rendais une faveur à un de ses amis qui gérai un club. Un club presque exclusivement dédié aux noirs et au blues, un véritable JukeJoint. Ce soir-là, nous avons partagé la scène. Et, le blues que nous avons fait, le moment et la musique que nous avons partagé a été le meilleur moment vécu pour tous les deux. Malheureusement, ce live n’a pas été enregistré, il n’y a plus aucune trace, mais ce moment était magique.

Qu’est-ce qui a rendus ce moment si spéciale ?
Tu sais, quand un truc comme ça se passe. Il n’y a pas d’explications, il faut juste le vivre. Lui et moi en avons reparlé plus tard, et il partage ce sentiment, que ce moment a été le meilleur instant de partage. Quand le sentiment est partagé comme ça, c’est juste super.

 

– Quels sont les groupes (actuels) que tu écoute aujourd'hui ?

Le nouveau groupe dont je suis devenu fan, c’est le Marcus King Band. Marcus King est un jeune guitariste et chanteur, venus tout droit de Caroline du Sud. Les capacités et les compositions du groupe m’ont tellement plus que je leur ai proposé de les produire. Nous avons réalisé ensemble leur album, on a pris le temps de bien travailler, et de faire une belle production. Je suis très heureux d’avoir pu produire Marcus King et je suis très excité à propos de ses projets.

IMG_4382

– Lors des concerts de Govt Mule il est acquis que le groupe prépare de nouvelles surprises pour chaque live, ce soir, pour la seul date française de cette tournée, il y aura des surprises ?

Oui, il y aura des surprises ! Ce soir, c’est le 4ème show de la tournée. Pour tout te dire, nous n’avons pas encore répété les morceaux, jusque-là chaque soirée a été différente. A chaque fois je fais une set liste, mais elle change complètement entre chaque concert. J’essaye qu’il y ai à chaque fois un morceau blues ou un morceau qui montre quelles sont nos influences. Par exemple hier soir nous avons joué The Thrill is Gone, et le soir d’avant c’était encore différent. Je ne sais pas encore quel s seront les nouveaux titres pour ce soir.
 

Ca garde l’improvisation et la fraicheur ?
Toutes les choses que l’ont fait avec Govt Mules est fait pour laisser la place à l’improvisation et à la fraicheur des idées. C’est pour ça que l’on ne répète que très peu. A chaque fois c’est frais de nouveau ! Si on répète les mêmes morceaux tous les soirs, il n’y a plus de place pour la nouveauté et le feeling.

 

– Le futur proche de Warren Haynes c'est quoi ? Des projets …

Le prochain album est sur le point de sortir, nous sommes retournés en arrière pour retrouver les premiers morceaux enregistrés en studio. Puis on a remixé, et réorchestré les morceaux qui n’avaient pas vus le jour. Cet album est prévu pour bientôt, peut-être d’ici 2 mois ! Ensuite on travaille toujours sur le prochain album studio, en octobre ou en novembre, nous entrons en studio pour enregistrer l’album qui sortira en 2017. La tournée actuelle nous demande également beaucoup de travail, pour l’instant nous sommes en Europe, puis on retourne aux états unis, avant de partir pour une tournée au Japon pour revenir en fin d’année en Europe. C’est une année très active pour nous.

Warren, nous souhaitons te remercier pour cette interview, et nous te souhaitons de faire un bon show ce soir !

Merci les gars, le plaisir a été le mien.
 

IMG_4390

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page