samedi , 22 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Unisonic

Unisonic

Unisonic

Label: Edel - Ear Music / Phonag

HEAVY METAL - En recevant le disque j’ai eu un doute. Ce groupe était-il une énième tentative du duo Kiske-Hansen pour se faire un peu de pognon facile en tirant les larmes des fans de la première heure du fameux KEEPER OF THE SEVEN KEYS part I and II ? Réponse.

Je me souviens encore de la claque que j’ai reçu lorsqu’un des membres de notre vénérable boutique (Anthony pour ne pas le citer !) m’a fait écouter le KEEPER OF THE SEVEN KEYS part I sur son tourne disque.. Il m’a fallu quelques cigarettes ultra-light pour m’en remettre (que voulez-vous, on ne se droguait pas encore à l’époque..). J’ai le sentiment que ce n’est pas Unisonic qui me filera le piquet de l’époque. N’imaginez pas une seule seconde que vous tenez dans vos mains le disque de l’année. Bien qu’il soit composé par deux Pink Cream 69 et deux ex-Helloween, c’est mou c’est très mou.

La première offrande parue en janvier 2012 avec un EP nommé IGNITION m’avait pourtant donné de l’espoir, à tel point que j’avais imaginé que le groupe, loin de se reformer, allait mettre en place, avec "My Sanctuary" (notamment) un hard rock burné et heavy tel que les tapettes de “djent et d’emo“ ne savent et ne sauront jamais le faire ! Et puis l’album est arrivé avec quelques bons titres à l’image de l’excellent "Souls Alive" et ses méchant solos mais il y a aussi le reste et les Allemands ont merdé.

 

 

La puissance perçue sur IGNITION ne se retrouve pas sur ce disque. Unisonic est une redite, de bonne facture certe, mais une redite tout de même, de l’EP de janvier. Les refrains entêtants de "Renegade" et le très speed (pour l’album) "Never Too Late" sauvent un peu la mise. Des titres moins racés Helloween ou Gamma Ray tels que "Star Rider" ou "We Rise" portent le groupe vers des contrés plus accrocheuses. A tel point qu’on se demande si cette réunion n’aurait pas du être placée sous des auspices rock et non metal.. Alors quoi ? L’alchimie 2012 existe mais pas dans la redite des KEEPER voilà tout.

Quelques compos sont molles et d’autres puent le manque d’inspiration. Les teutons, sans re-sucer leurs vieilles Valda peuvent mieux faire, j’en suis sur. La team est belle, la démarche est alléchante mais je suis déçu. Et vous ?

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page