mardi , 18 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Tryo en concert

Tryo en concert

Vent Debout Tour 2016

Cabaret Sauvage, le 5 octobre 2016, Paris (FR)

CONCERT - C'est dans la célèbre salle du cabaret sauvage, que je vais voir Tryo. Cette même salle qui a connue la gloire du groupe en 2004 avec l'enregistrement live. Retour nostalgique 12 ans en arrière ?

Ce rendez-vous était très attendu par les fans ! Les 4 dates au Cabaret Sauvage étaient complètes depuis longtemps. Alors enfile ton tee-shirt le plus cool et vient, je t'emmène au plus grand concert de l'année ! 

La configuration de la salle est très particulière et je comprends que tous les groupes ne peuvent (ou veulent) pas se produire ici. J'ai l'impression de rentrer dans un chapiteau de cirque, où la scène est posée en plein milieu. Les jeux de lumière font le tour de la scène avec des miroir permettant au public de voir dans tous les angles, mais il y est difficile de prendre des photos. A certains moment je me retrouvais face aux spots engendrant de gros contrejours. L'avantage de cette salle est d'avoir le public tout autour des artistes. Cela implique une certaine proximité entre les artistes et le public, ce qui correspond tout à fait à Tryo. Ce n'est pas un groupe qui reste planté sur place. Ça bouge, ça vie. 

Entrée sur scène avec le titre "Ce que l'on s'aime". Un message ? Après avoir planté la graine en 2004, Tryo vient-il récolter ce qu'il sème ? "Si on revient en concert à Paris, la première chose où l'on veut aller, c'est au Cabaret Sauvage. Et c'est avec beaucoup d'émotions qu'on se retrouve ici", confirme Mali

Et c'est parti pour presque 2h de show en dent de scie. Les rythmes très variables du groupe balancent entre le ska et le reggae, tubes et nouveautés, sans pour autant trouver le temps long. Bien au contraire ! 

Cela commence avec 2 titres présents sur l'album VENT DEBOUT à paraître le 21 Octobre, "Souffler" et "Chanter". Ce dernier titre résume les passions communes des quatre compères pour la musique et le chant, le moyen de s'exprimer librement. Belle transition avec "Les Extrêmes", tube dénonçant l'abstentionnisme électoral, repris en chœur par le public chaud bouillant. Puis, Mali fait flotter le drapeau du Sea Shepherd pour rendre hommage à son capitaine "Watson". 

Niveau configuration, pour vous planter le décors, les 3 chanteurs sont postés sur les bords de scène, chacun un coté et la batterie de Danielito au milieu. Elle est montée sur un plateau roulant, permettant de ne pas tourner le dos pendant tout le spectacle. Même s'il ne chante pas, Danielito aime être proche du public. Il n’hésite donc pas à prendre une percu et se balader autour de la scène. 

Revenons à notre spectacle, à peine les 1ères notes de "l’hymne de nos campagnes" résonnent dans la salle, que le public chauffe ses cordes vocales et sort son smartphone pour immortaliser et partager cet instant précieux "hey regarde, ils ont joué l’hymne de nos campagnes" alors que l’image est moisie et le son saturé. Mais bon… Le plus dommageable reste les personnes derrière, qui eux ne voient que ton écran. C'était ma minute coup de gueule. 

Contrairement à d’autres groupes, Tryo prend le temps de déconner entre les chansons. Le point commun entre une imitation de Christophe Maé et une reprise de Corneille ? Les deux ont les mêmes accords que "Embrasse moi" et Manu nous enchante avec ses solos parodiques. 

 

On arrive à la moitié du concert et il fait chaud dans cette salle. Le groupe à soif et quoi de mieux que d’aller s’hydrater au bar. Ni une ni deux les 4 compères prennent place sur le comptoir et nous laisse le choix du prochain morceau. Un medley s’improvise avec "Thunderstruck" d’AC/DCChristine and the Queen, et enfin finir sur "La Main Verte", plébiscitée à l’unanimité par la salle qui devient immédiatement un aquarium de fumée.  

Les riffs wah wah de Manu sur "Greenwashing" me font frissonner de bonheur. Puis Mali sort son clavier pour lancer le morceau suivant : "Ta gueule Cyril Hanouna, cette chanson est pour toi!". Vous avez bien entendu deviné le rapport au titre "Sortez-les". S'en suit quelques notes sensuelles au piano le temps de commencer la chanson suivante. Avec cette ambiance intime, Daniel roule une pelle à Guizmo. Cette soirée part en vrille et on adore ça ! Les membres du groupes sont très complices durant tout le spectacle. 

Et voici bientôt la fin du concert, c'est donc le moment du rappel. Ils reviennent a capella pour un instant calme avant d’enchainer sur le très célèbre titre "Désolé Pour Hier Soir". Lors de la réplique "Bon bah salut, on s'appelle", c'est Manu qui imite la fille, ni une ni deux, Mali l’embrasse ! Cette soirée fini dans une ambiance de déconne totale. Comme au moment du "hey ho hey ho, qu'est-ce que tu fais avec ton verre d'eau", on se fait arroser par Mali 

Pour clore ce premier soir au cabaret, Serge Gainsbourg retentit "Aux Armes etc". Un appel à la révolution ? Merci pour cette soirée joyeuse, pleine d'humanité, de sourires, de sueur. Et bonne tournée les gars ! Ces 4 dates entament la tournée pour la promotion du dernier album. Réservez vite vos places sur le site Tryo ! Au passage, suivez-les sur Facebook, en ce moment (jusqu'au 24 octobre 2016) il y a un concours pour gagner des places pour un concert privé au Trianon.


Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page