dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : New Order

Archives des mots-clés : New Order

Souscrire au flux

The Hundred in The Hands

Le renouveau du rock électronique le voici : The Hundred in The Hands (THITH). Le duo new-yorkais (encore!) parvient à mélanger savamment les influences sans tomber dans l’ennui et la médiocrité. Leur premier EP « This Desert » est annonciateur d’un bel avenir. Le nouveau talent proclamé par NME est un duo originaire de Brooklyn : Eleanore Everdell et Jason Friedman. (Crystal Castles es-tu là ?) Pourtant, loin du punk et de "l’agressivité", on retrouve ici une musique plus subtile, très habitée. Ils inventent un nouveau genre : le « Summertime-gothic ». Dansant mais empli de passion et de mélancolie. Proche de New Order ou de LCD Soundsystem. Mais absorbant également les leçons de la musique électronique pure. La signature chez Warp Records se mérite. Au-delà de la branchitude de Kitsuné, on retrouve l’innovation. Bien plus qu’un simple groupe dance, les moteurs du groupe sont multiples. On retrouve d’ailleurs sur ce premier EP, composé de six chapitres,(l’album suivra dans l’année) une structure presque symétrique. Le premier et dernier titre gagneront les dancefloors. Le deuxième et cinquième s’avèrent plus inventifs, moins tapageurs mais pleins de sensualité. Enfin, les deux titres centraux : introvertis. La ligne de basse, grave, prend toute son importance. Lire la suite »

You Say Party We Say Die

You Say Party We Say Die, ou les maudits du rock électronique. Après leur interdiction de jouer aux Etats-Unis en 2006 et ce jusqu’en 2011, le groupe canadien peut maintenant se targuer de bien porter son nom. Tragiquement …En tournée pour ce troisième album « Xxxx », leur batteur Devon Clifford s’écroule en plein concert suite à un accident vasculaire cérébral. Il meurt deux jours après, le 18 avril dernier. Toujours pas de tournée américaine donc. L’européenne est elle aussi, pour cause, annulée. Cependant, ce dernier opus mérite notre concentration…musicale. La formation dance-punk de Vancouver revient avec un troisième essai plus abouti XXXX. Ou "Love", pour la traduction. Le tabou par procuration ? Encore et toujours un groupe de dance-rock reprenant les codes des années 80, ses synthés rétros et porté par une voix féminine forte (voir Chew Lips, New Young Pony Club, The Yeah Yeah Yeahs). La comparaison est, pour le coup, évidente : Siouxsie and the Banshees pour la voix, déjà, et le côté plus punk et dramatique que les confrères susmentionnés. Car la voix de Becky Ninkovic porte clairement ce côté inquiétant, révolté, à bout de souffle, proche du funeste parfois. Les dix titres composant l’album possèdent cette dichotomie affiliée à la new wave : dansant versus très grave. Non seulement dans les lyrics, qui se font plus matures, mais également dans cette alternance de tempos constante. Lignes de claviers glaçantes et riffs de guitares tranchants. Coincés dans un espace temps pile entre Joy Division et New Order. Peut-être aussi leur histoire récente est-elle étrangement liée à ce mélodrame omniprésent Lire la suite »

Editors

Quelques heures avant l’intervention de Editors au Métropop, Lors of Rock s’est entretenu avec 2 membres du groupe, Chris Urbanowicz (guitare) & Ed Lay (batterie), dans le lobby de l’hôtel Alpha Palmiers à Lausanne. L’occasion, enfin, de leur demander ce qui leur est passé par la tête pour cet album. Réponses intelligentes, humour, un scoop sur un prochain titre à paraître étoffent cet entretien. Lire la suite »

Revenir en haut de la page