samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Linkin Park (page 2)

Archives des mots-clés : Linkin Park

Souscrire au flux

Warship

SUPPLY AND DEPEND commence plutôt bien avec "Toil", tributaire d'un hardcore métal de style new-yorkais, abrasif et dissonnant, dans lequel les hurlement font écho aux alternances rythmiques et guitares tantôt lourdes et lentes, tantôt rapides et enragées. C'est brutal et ça fait plaisir. "Profite Over People" en remet une couche, immédiatement, et nous tabasse à nouveau. Mais qui sont ces types? Il s'agit d'un duo de Long Island, né des cendres de From Autumn To Ashes. Enregistré par Andrew Schneider, déjà responsable des albums de Pelican ou Cave In, Warship conserve un côté poisseux et pourrait s'écouter instrumental. On sent néanmoins que Francis Mark éprouve un plaisir énorme à s'égosiller jusqu'à rupture du larynx sur la plupart des titres. Et lorsqu'il chante plus doucement, on ne lui en veut pas, c'est de bonne guerre, même si ces passages-là sont de loin les moins bons, malgré quelques exceptions. Tristesse d'une époque, Linkin Park et ses sbires sont passés par là, mais aucune séquelle grave chez Warship, heureusement. La motivation qui anime la formation, qui affirme en premier lieu faire de la musique que ses membres mêmes auraient du plaisir à écouter avec ou sans succès à la clé, est touchante de sincérité et telle passion mérite respect. Lire la suite »

Guns N’ Roses

Pourquoi cet album ? Parce qu’Axl W. Rose y a toujours cru. Ou peut-être est-il trop attaché à ses rêves et à ses gloires passées. Et aussi parce que cet album était prévu, sa sortie écrite et que le rouquin n’allait pas ainsi baisser les armes. Et, surtout, ses ex-compères ont déjà sorti deux brûlots bien rock’n’roll. Il n’aurait pas supporté l’humiliation de la comparaison, du coup il change de formule, retarde l’album, retravaille tout, bosse comme un fou. On balance tout et on recommence. Voilà une des raisons (parmi tant d’autres) qui ont poussé les autres gunners à quitter le navire (à part Dizzy Reed, présent sur quelques morceaux). Lire la suite »

Good Charlotte

Sur fond de pseudo-scène bariolée de bandes oranges, cinq petits gars proprets, tout de noir vêtus, jouent les mimes. C’est la pochette du quatrième album, intitulé Good Morning Revival, du groupe des frères Madden. Leurs plus fervents détracteurs pourraient s’étonner de cette sortie… (…) Lire la suite »

Revenir en haut de la page