vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Jason Bonham

Archives des mots-clés : Jason Bonham

Souscrire au flux

The Quireboys

Je vais être honnête. Je n’avais jamais posé une seule oreille sur un titre des Quireboys auparavant ou alors sans le savoir… Je m’en veux. Beaucoup. Ce live in London est tout simplement une tuerie, un coup de pied dans le service trois pièces, un direct suivi d’un uppercut bien sentis. Prenez un british pur jus, Jonathan « Spike » Gray au grain de voix semblable à celui de Rod Stewart avec des intonations à la Axl, associez-y des influences musicales telles que les Faces, Aero, Guns, Stones et Whitesnake première mouture le tout saupoudré par du bon Honky Tonk et vous y êtes. Du vrai rock de mecs qui en ont, sentant bon le tabac froid, les boutanches vides et la sueur. Ben oui c’est un peu ça quand même de temps en temps le wack’n’woll et il est bon de le rappeler Lire la suite »

Black Country Communion

Très bon LP qui se découvre un peu plus à chaque écoute. Hughes est impérial comme d'habitude, délivrant un jeu de basse puissant et fin à la fois, il suffit d'écouter le martèlement de "Black Country", la fine rythmique de "The Great Divide" ou encore la nouvelle relecture de "Medusa" s'il était besoin pour s'en convaincre. Niveau voix que dire ? Aucune perte d'octave depuis les seventies, à faire pâlir d'envie Gillan et Coverdale et le format Groupe le cadre un peu plus, ce dernier ne jouant pas la surenchère sur les titres chantés en commun avec Bonamassa. Le jeu de Bonham est convaincant grâce à une frappe sèche et lourde à comparer avec celui de Chad Smith sur les derniers efforts solo de Hughes. Je ne connais pas assez Dream Theater pour comparer le jeu de Sherinian sur ce disque mais les nappes de claviers et d'Hammond sont distillées avec parcimonie, juste ce qu'il faut pour relever la sauce : impeccable. Lire la suite »

Revenir en haut de la page