jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Ladylike Lily

Ladylike Lily

Get Your Soul Washed

Label: L'Autre Distribution / Disques Office

POP-FOLK - Vous l'avez peut-être croisé cet été au Paléo ou dans un autre festival, la charmante chanteuse Bretonne Ladylike Lily nous fait découvrir son univers dans un premier album prometteur.

Ce premier album ne ressemble pas vraiment à l’EP qui date de 2010. Tous les deux sont bons, mais entre temps Ladylike Lily a muri, et acquis de l’expérience. Là où l’EP dégageait une certaine insouciance, une folk agréable mais parfois un peu trop légère, l’album est un univers à lui tout seul, on voit que Ladylike a trouvé son style, elle sait ce qu’elle veut désormais et peut s’imposer.

La voix est vraiment la touche d’originalité et donne son caractère à l’album.  L’ambiance de "Who’s Next" est assez sombre, voire déprimante, mais ce n’est pas du tout dérangeant, au contraire. "Creepy Bird" reste dans cet esprit assez triste, avec un arpège plutôt folk. La recette n’est pas innovante, mais carrément envoutante.

 

 

L’intro de "Periods" laisse présager un morceau orienté électro, et c’est vrai qu’on s’éloigne un peu des guitares, remplacées par des effets. LadyLike semble être une artiste qui aime mélanger les styles. Il y en a pour tous les gouts sur l’album, chacun est obligé d’y trouver son bonheur au moins une fois, voire plusieurs ! Ce doit être vraiment intéressant de la voir en concert pour voir comment elle fait évoluer son univers sur scène en fonction du style de ses chansons. Ce qui est bien avec GET YOUR SOUL WASHED, c’est que Ladylike n’en fait pas trop. Pas besoin de caser pleins d’instruments qui finiraient par gâcher le morceau. L’instrumental est bien dosé, quelques effets ajoutés, c’est tout. Et c’est tant mieux. La voix est ainsi toujours mise en avant, au lieu d’être avalée par les instruments. Il n’y en a jamais trop. "Apologize" et "Final Room" se rapprochent plus de l’ambiance légère de l’EP précédent, ON MY OWN. Finalement, Lady Like mêle folk insouciante et morceaux plus sombres dans son dernier album, le tout mélangé dans les parfaites proportions. Cet album pourrait plaire aux amateurs d’Emilie Simon, ou Angus and Julia Stone !

Et pour finir, on note en gras la date du 29 novembre dans son agenda, pour un saut au Bleu Lézard de Lausanne afin d'écouter les chansons en live!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page