Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Jval

Jval

La programmation

Begnins, Suisse, du 26 au 28 août 2010


PREVIEW Pour sa
sixième édition, le Jval festival nous concocte une jolie affiche. Comme à ses
habitudes, les programmateurs pourront se vanter de la venue de quelques unes
des valeurs sûres et montantes de la scène musicale suisse ou voisine. Situé
dans les jardins du Domaine de Serreaux-Dessus, à Begnins (près de Gland),
trois soirs de concerts en plein air sont proposés à 400 spectateurs. Autant dire
400 privilégiés puisque pour le coup il s’agirait presque de spectacles
intimistes.

Eviter la
foule

Trois soirs
de concerts disions-nous et trois concerts par soir. Les festivités seront
ouvertes le jeudi 26 août par Stade, le duo électronique composé de Pierre
Audétat et Christophe Calpini. Leur collaboration, ayant débuté en 2002,
consiste en des rencontres avec divers invités solistes et cette fois ce sera
Bruno Amstad et Yannick Barman qui vont s’y coller. Pour le reste, cela tiendra
de la surprise. Suivra
ensuite Malcolm Braff (photo). Le pianiste, habitué du Cully Jazz et du Montreux jazz
festival, sort cette année un premier album électrique aux côtés de Patrice
Moret (basse) et Marc Erbetta (batterie), sobrement intitulé  VOLTAGE. Ou l’art de tout dire en un seul mot. Enfin, la soirée s’achèvera avec OY, ou Joy Frempong de son
vrai nom. La Suissesse présentera très certainement son premier album
fraîchement sorti FIRST BOX THEN WALK dont on décrira la musique
(de manière réductrice) comme de l’électro ambiante. Vous l’aurez compris,
c’est à découvrir en live.

Passées les
expérimentations, le vendredi 27 en réjouira plus d’un avec l’annonce de My
Heart Belongs to Cecilia Winter en tête d’affiche. Le trio zurichois n’en
finira plus de tourner cet été avec leur premier opus très réussi OUR LOVE WILL CUT THROUGH EVERYTHING. Pour tous ceux désirant éviter la
foule du Paléo, leur musique pourra donc être savourée à Begnins. Dans le
même ton, le trio français Diving with Andy sera de la partie. De la pop-folk
agréablement menée par la voix de Juliette Paquereau. Dernier mais pas des
moindres : My Kung Fu, projet solo de Domi Schreiber. «MyKungFu en
live, c’est une véritable pochette surprise, et j’aime les collaborations
musicales», explique-t-il. Le seul fait incontesté est que les guitares seront
de la partie tout au long de cette deuxième soirée. Pour la der des der, le samedi 28, les programmateurs ont concocté un
line-up tout en éclectisme avec l’électro-rock des Veveysans de Solange la
Frange (que l’on ne présente plus), le pop-rock des Français de Pamela Hute et
le doux songwriting de la Bâloise Anna Aaron. Sûr, l’ennui ne sera pas au
rendez-vous. Si l’on rappelle encore que le prix d’un abonnement au Jval
est celui du pass d’un soir pour presque tout autre événement de l’été, on voit
difficilement quoi rajouter pour convaincre encore les indécis. Pour autant
qu’il y en ait encore…

Plus d’infos:

JEUDI 26
STADE feat Bruno Amstad & Yannick Barman
Malcom Braff “Voltage”
OY

VENDREDI 27
MY HEARTH BELONGS TO CECILIA WINTER
DIVING WITH ANDY
MYKUNGFU

SAMEDI 27
SOLANGE LA FRANGE
PAMELA HUTE
ANNA AARON

tarifs
Prélocs & Happy Hour, 22 CHF
1 soir, 29 CHF / Abo, 59 CHF

point de vente
Disques Services (Nyon)
La Parenthèse (Nyon)
Disc-a-Brac (Lausanne)
Sounds (Genève)
Def (Begnins)
Finnegan’s Pub (Gland)

HAPPY HOURS 18H-20H
Jeudi, vendredi, samedi
Food & Drinks

Infos & Navettes
www.jvalfestival.ch


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page