mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Isolation Years

Isolation Years

Sign Sign

Stickman records - Irascible


Comme son nom ne l’indique pas, Isolation Years est un groupe suédois, qui nous vient tout droit de Umeå, une petite ville en bord de la mer baltique. Quelles peuvent être les influences musicales du nord de la Suède, me direz-vous ? Loin du modèle disco-pop du légendaire quatuor ABBA, les cinq musiciens s’inspirent plutôt outre-atlantique, le rêve américain faisant encore quelques ravages. Le groupe décrit d’ailleurs sa musique comme un mélange de déserts américains et de taïga russe. Qu’on se le dise tout de suite, il y a plus de déserts que de taïga russe!
Mené par le chanteur Jacob Nyström, le groupe évolue dans un style pop rock, relativement calme et facile à écouter. Ce quatrième album est bien composé, il offre des morceaux de variété presque commerciale, ainsi que des titres plus expérimentaux tel que «Mostroems Instrumentals», sans pour autant manquer d’un style propre. Mais soyons francs, cet opus ne contient pas de réelles nouveautés en matière de rock. En ajoutant parfois quelques teintes country, certains morceaux paraissent même un peu vieillots, comme issus de vielle série américaine.
Sign Sign renferme néanmoins quelques bonnes surprises comme «Daddy I’Am A Pilgrim Now», le morceaux le plus entraînant et festif de l’album, ainsi qu’«Albinos Child»  tous deux parfaits. Les répétitions de «Sign Sign» pourront vous faire perdre patience, surtout lorsque le refrain est repris dans le dernier morceau.

Pour conclure, le tout est intéressant et mérite un petit détour auditif, mais votre collection de CD se passera volontiers des herbettes suédoises recouvrant la pochette.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page