jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » The View

The View

Hats Off The Buskers

Label: Sony BMG


Nouveau groupe écossais fraîchement débarqué sur la scène très productive indie-UK, The View est la nouvelle formation découverte par James Endeacott, qui était déjà derrière l'émergence des Strokes et des Libertines. La production de Hats off the Buskers a été soignée par Owen Morris, l’homme de l’ombre des deux premiers albums d’Oasis et de The Verve. Milieu donc plus que prometteur pour la sortie d’un premier effort écrit par des moins de vingt ans depuis le fond d’un pub de la banlieue de Dundee.
Après la sortie de leur premier single "Wasted Little DJs", un pur produit post-libertines, la première écoute de Hats off the Buskers est surprenante. Le premier titre "Comin’ down" en est aussi la première surprise. Un riff brut de punk rock stoogien proche de Lust for Life tranche avec la britpop gentillette attendue et retrouvée sur "The Don". L’influence pop rock et même légèrement ska est perceptible tout au long de l’album. "Skag Trendy" en est le meilleur exemple, rythmes renversés avec une influence Sex Pistols marquée. Influence ska également pour "Wasteland", qui réveille la fin de l’album avant qu’il ne soit plombé avec une petite ballade intimiste. Rassurez-vous toutefois, nous avons affaire à du rock avant tout!
Hats off the Buskers est très bien produit et agréable à écouter. Il est difficile de croire que certains morceaux ne feront pas rapidement le tour des ondes et des discos. Cependant, le premier essai de The View apparaît comme un mélange des genres, dans lequel tout le monde peut trouver son compte. Ceci laisse une impression lancinante de pur produit marketing. Chacun se fera sa propre opinion en attendant une représentation scénique qui ne manquera sûrement pas de mettre The View dans les groupes prometteurs de ce début d’année.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page