dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Label Suisse

Label Suisse

This is My Switzerland


Multiculturelle et riche en découvertes : ainsi s’annonce la deuxième édition du festival Label Suisse, à l’image d’ailleurs de notre pays. Que ceux qui douteraient encore de la qualité de nos scènes locales (mais qui ?) viennent secouer leurs hanches au son du reggae de William White jusqu’à s’exploser les tympans grâce aux Young Gods, en passant par la pop FM de Core 22 ou les ballades envoûtantes de Lunik, la sauvagerie de Samael, la chanson à textes de Jérémie Kisling ou la house de Mr. Mike.

Pour des raisons artistiques, nous allons nous focaliser sur le rock – qui se taille déjà une belle part du gâteau.

Cette année, en plus des trois scènes de la RSR (La Kaff’, Le Studio 15 et le Chapiteau), on nous offre (oui, jeunes gens, car on parle ici de gratuité pour tous les concerts…) la nouvelle scène Tridel, donc dans l’usine d’à-côté du même nom. Dans ce tohu-bohu de bonnes choses, nous retrouverons entre autres une soirée dédiée à Gainsbourg Lole, Jérémie Kisling ou encore Michael von der Heide viendront se coller au micro. Au même moment et dans un autre registre, on nous offre quatre heures de rock plus noir tu meurs avec MXD et ses décibels de machines, guitares et voix de l’animateur from Couleur3, Patrick Dujany, The Delilahs qui sont en quelque sortes nos nouvelles chouchous rock’n’roll, nos mascottes du moment (lien sur leur portrait), les (pénibles) Samael et aussi les Young Gods qu’on ne présente plus qu’à vos grands-parents. Mais soyons open et éclectiques : de toutes façons, il y a déjà trois bonnes raisons d’aller à cette soirée-là. Avis à la gent masculine : évitez d’emmener vos copines complexées voir The Delilahs, elles pourraient vous gâcher le concert à force commentaires désobligeants sur ces trois bombes atomiques. Commentaires qu’elles se sentiront obligées de faire aux meilleurs moments des titres, bien évidemment…

Le samedi, bien que chaque jour soit propice aux découvertes, est probablement le jour le moins excitant pour le petit rocker en herbe. Néanmoins, Fauve, The Dead Brothers et Hell’s Kitchen seront de la partie et vous feront croquer la poussière jusqu’à vous rendre fous. Petite parenthèse trip-hop avec Morphologue, ambiance cosy et bristolienne au programme.

Le week-end est donc très bien parti, il ne coûte pas cher : pourquoi ne pas en redemander un peu ? re-Jérémie Kisling, François Vé et K en fin d’après-midi à la RSR. Mais aussi, juste avant, les fantastiques Lunik et le reggaeman Suisse William  White ! Signalons égalemen tle passage de Guess What et Polar, respectivement à La Kaff’ et à Tridel.

Bien sûr, tout voir relève de l’impossible, d’autant plus que le festival (gratuit, faut-il le rappeler dans cet ilôt de cherté qu’est la Suisse) a déjà attiré les curieux, alertés par le bouche-à-oreilles, dès son annonce.

Un reportage photo en collaboration étroite avec la RSR sera disponible après le festival, ainsi que quelques interviews. Pour ceux qui sont trop occupés, nous leur ferons un petit compte-rendu des meilleurs moments. Les autres pourront allumer leur radio, car tous les concerts seront rediffusés. Enfants, gâtés, va !

Toutes les infos utiles ici

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page