dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » BB Brunes

BB Brunes

Amalgame, Yverdon, 23 février 08


Samedi soir 21h00, une foule massée devant les portes de l’Amalgame attend impatiemment l’ouverture des portes, prévue une demi-heure plus tôt. L’ambiance est décontractée, jeune, cool, sympa. La foule, en majeure partie féminine et au look branché, discute des dernières tendances et du nouveau groupe à la mode. Les rares trentenaires et plus sont souvent des parents accompagnant leur progéniture. Un contrôle des cartes d’identité à l’entrée ralentit encore la lente progression dans la salle, mais finalement nous arrivons à entrer dans les profondeurs du club.
Les premiers rangs sont déjà bondés de fans en furie cherchant la meilleure place possible pour admirer et savourer chaque instant du concert.
Les vaudois de Colveen arrivent enfin sur scène pour assurer la première partie du spectacle. Le public laisse éclater sa joie et fait un accueil présidentiel à ces jeunes artistes. La dizaine de titres du set est relativement bien assurée par le combo. Que ce soit au niveau du style musical, des mélodies et même au niveau vocal, l’influence de Muse est indéniable. Une bonne performance pour ce groupe prometteur.
Après les derniers réglages, les Français de BB Brunes montent sur les planches Yverdonnoises. D’entrée de jeu, le ton est donné. Energique, dynamique et surtout ultra rock n’roll, les morceaux s’enchaînent à un rythme effréné. Les cris stridents des jeunes filles en émoi motivent d’autant plus les musiciens qui se donnent corps et âmes. La quasi-totalité des titres présents sur l’album déferlent, dont les célèbres «Dis-moi», «Blonde comme moi», «Le gang», «J’écoute les Cramps» et encore quelques nouveauté. Adrien, chanteur, guitariste et compositeur du groupe, gratte sa guitare avec entrain tel un manouche en manque de musique.
Les jeunes rockers (18 ans de moyenne d’âge) sont très populaires chez les ados. Certaines filles portaient des pancartes à l’honneur de Karim, le beau batteur métis. La frénésie autour du groupe est grandissante et la nouvelle scène française voit déjà en eux la relève du rock hexagonal. Une étiquette de teenage rock leur colle un peu trop à la peau. Il ne sera pas facile de s’en débarrasser pour pouvoir réellement toucher un plus large public. Mais le veulent-ils ?
On peut peut-être sourire de ce succès auprès des ados et de cette frénésie autour des jeunes groupes de rock, mais en attendant, le jeune public se déplace aux concerts pour soutenir leur rock star fétiche. Et ça fait drôlement plaisir de voir autant de monde à l’Amalgame d’Yverdon pour un concert de rock. Concert qui d’ailleurs se termine par le titre «Dis-moi» joué une deuxième fois pour le plus grand bonheur du public.

Lien vers la chronique de l’album de BB Brunes


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page