vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Elvis et Moi

Elvis et Moi

Bar Rock'n'Roll !!

Rue de Morat 13 à Fribourg !


Temple du Rockabilly, Elvis et Moi est une enclave américaine dans la vieille ville de Fribourg. Je ne vous étonnerai pas en disant que la déco est toute entière vouée au King et à son univers. De nombreux portrait du rocker tapissent les murs. On y trouve aussi des affiches à l’effigie de Marilyne Monroe, mais aussi nombre d’objets du style 50’s, ou pas. Personne ne ratera le zèbre géant sur le piano ou encore le mythique Jukebox au fond du bar. Eléments un peu plus étonnants du décor, les squelettes qui hantent ces lieux, des lustres au bar.
Si vous avez toujours trouvé le look des pin-up dessinées sur les carlingues des bombardiers américains terrible, ou que vous regrettez de ne plus pouvoir porter la banane de peur d’être ridicule, ce lieu est fait pour vous. Chez Elvis et Moi, pas de complexe à avoir, on vit sa passion, ancrée dans la peau pour beaucoup, qui ont des tatouages pleins les bras.

Mais Elvis et Moi, ce n’est pas qu’un décor, c’est aussi des concerts. Du bon vieux rock, bien entendu, quoi d’autre? Autant dire que les tables et les chaises n’ont pas vraiment leur place dans le bar car ça swing jusque tard dans la nuit. Vous l’aurez compris, pas question de faire venir de groupe pop rock ou hardrock. Chez Elvis et Moi c’est du rockabilly, un point c’est tout.

Mais si vous n’avez aucun tatouage à cause de votre phobie des aiguilles, que vous ne retrouvez plus vos Ray Ban et votre Perfecto ou que vous n’êtes jamais parvenu à faire une banane avec vos boucles blondes, n’ayez pas peur. Tout le monde n’est pas old fashioned, vous pourrez donc aller boire une bière dans cette ambiance sans passer pour la brebis galeuse.

Lorsqu’il n’y a pas de concert, Elvis et Moi est un bar comme un autre ou presque, car le Jukebox prendra le relais avec du rockabilly et toute l’anthologie d’Elvis, naturellement. Mais les week-ends où il ne se passe rien sont rares, un rapide coup d’oeil sur le programme vous le prouvera.
Un bar très sympa donc, à moins que le kitsch ne vous donne des boutons.


Lien vers l’interview de la fondatrice, Valentine Jaquier.

Site officiel


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page