dimanche , 17 décembre 2017
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Igorrr à Ebullition

Igorrr à Ebullition


Ebullition, Bulle (CH), samedi 18 novembre 2017

Metal Baroque – En cette glaciale mi-novembre 2017, nous nous sommes rendus à l’Ebullition de Bulle dans le canton de Fribourg pour aller à la grand messe du français Igorrr.

Derrière ce prénom se dissimule en réalité Gauthier Serre un compositeur mélangeant tous les types de musique sans tabou académique. Ainsi il mélange de la musique aux relents klezmer avec de l’électro et du black métal. En y ajoutant un bruit d’aspirateur… Dès la première écoute le résultat est cash : soit on aime, soit on déteste cette approche dadaïste diront certains. Une fois n’est pas coutume le concert est soldout et cela fait d’autant plus plaisir étant donné la notoriété du groupe.

Il est environ 23h30 lorsque l’on annonce l’entrée des artistes. Et un musicien avec un bignou entre en scène pour jouer seul un air traditionnel. Après cela Igorrr entre en scène pour être rejoint par sa chanteuse qui commence à entonner une litanie en mode lyrique. Tout de suite le public est en transe le temps de cette introduction mélodieuse. A la fin du morceau, elle descend de scène pour laisser entrer le batteur ainsi que ce qu’il convient d’appeler le hurleur. Ce dernier en kilt est grimé tel un guerrier celte avec force peintures corporelles. Après un premier morceau lyrique, on part maintenant pour un voyage au pays black metal.

 

Au fur et à mesure, du concert, Igorrr revisite ses morceaux qui pour le live se détachent quelque peu de leur côté dada pour aller à leur substantifique moelle. Et la prestation des chanteurs n’est pas que vocale mais aussi une performance d’acteur. En effet, les rôles sont bien distribués entre le hurleur et une fiancée de la Mort sortie d’un film de Burton. Cette dernière enchaîne les chorégraphies aérienne et lyrique avec des gesticulations digne d’une danse de Saint-Guy.

Le set est relativement court puisqu’il va durer à peine plus d’une heure. Toutefois, l’expérience est vraiment intense et vaut le détour pour le jeu de scène. Un super moment en perspective. Le groupe s’est vraiment donné pour cette dernière date de tournée et on a ressenti l’émotion sur scène – quelques larmes même à ce qu’il semblait – une fois que le groupe a cessé de jouer et a annoncé que c’était le dernier concert sur la route.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page