mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » United To Be Famous

United To Be Famous

Welcome to the Show

Label: Disques Office

PUNK ROCK - Voilà un disque de très bonne facture mais un peu frustrant. Rock, avec de forts relents punks, des harmonies à deux ou trois voies, et surtout un son lourd, grassouillet.

Les choses démarrent avec un "Welcome To The Show" qui présentent une facette polie et honnête de ce groupe, morceau calme qui cède sa place à une suite plus modern-punk avec des allers-retours étouffés, une batterie à la Travis Barker et toujours ces fameuses harmonies façon Madcaddies, Lagwagon et consorts.

C’est très bon, ça sonne, mais voilà, l’ensemble peine à réellement décoller et le disque s’essouffle vite à mon sens, la faute à des morceaux qui ne se diversifient pas. Les tourneries de cet album campent un décors qui se ressemble au fil des morceaux : intro, refrains chantant, et petit pont. Manque le coup de boule de Zizou pour mettre un peu de piment dans ces ambiances «  popisantes » au risque de mettre en danger le truc, un peu comme Zidane bousillant la coupe du monde, empêchant par la même aux Français d’accéder aux marches de la gloire, et ce n’est pas prêt de se représenter croyez-moi, j’en sais quelque chose, mais ça, c’est un autre débat !

Autre point faible dans ce disque le côté un peu trop édulcoré qui fatigue l’auditeur que je suis. D’autant plus que le groupe possède une solide assiette avec des compos parfaitement maîtrisées et ils n’avaient pas besoin d’en rajouter avec ces refrains à gogo. Et qui a décidé de sortir un quatorze titre? Trop long, beaucoup trop long.

Bref un disque un peu frustrant, au sein duquel des titres comme "Cry Cry"  ou encore "Lost In You" ponctuent le tableau en offrant aux Bernois une issue de secours au côté trop édulcoré. Mention spéciale pour le terrible "F++++ Burn Out". Ce morceau démontre la solidité du combo : un son très lourd, une voix plus mature, des guitares qui traînent derrière la batterie, donnant la possibilité à la basse de faire vibrer le morceau. Ce titre se démarque réellement du reste de l’opus et comme c’est celui qui conclut l’album on souhaite que le prochain disque soit de cette trempe ! Si c’est le cas, ce sera un carton plein !

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page