lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » MGMT

MGMT

MGMT

Label: Columbia / Sony Music

PSYCHEDELIC- ROCK – C’était un album très attendu en cette rentrée, après les succès planétaires d’ORACULAR SPECTACULAR (2007) et CONGRATULATIONS (2010), tout le monde se demandait bien ce que pouvait encore nous réserver le duo Goldwasser – Vanwyngarden. Questions-réponses pour cet album éponyme.

Déçu ? Un peu, soyons honnêtes. Faut dire que CONGRATULATIONS a été mon album de chevet durant de longs mois. Et il fait encore partie du top 10 des « albums à emporter sur une île déserte ». Alors forcément, faire encore mieux à mon goût, c’était difficile. Je trouve qu’il surpasse largement ORACULAR SPECTACULAR  et ses tubes (Kids, Time to Pretend) entendus partout. On s’approchait d’un concept-album débordant de créativité, de folie qui nous transportait dans des univers dingues et féeriques.

Et ce nouvel album alors ? La première écoute n’a pas été faite dans des conditions optimales, soyons francs. 5h00 du matin, sur l’autoroute menant à l’aéroport de Genève. Pas facile… Le single "Your Life is a Lie" ressort facilement du lot, avec son rythme particulier et son côté répétitif. Ouais, c’est pas mal, mais on n’est pas transcendé non plus. S’en suit plusieurs écoutes. Ouf, on retrouve quand même quelques bons morceaux, quelques passages plutôt sympas.

Le positif à retenir? Le premier titre "Alien Days" est vraiment bien. On retrouve l’ambiance de CONGRATULATIONS. Cette petite voix fluette qui ouvre le disque ou les sons utilisés sont parfaitement choisis. "Introspection" en quatrième plage mérite aussi d’être sauvée. Un titre assez facile au premier abord, mais qui au fil des écoutes se remplit de petites subtilités. Le single "Your Life is a Lie" on en a déjà parlé, on le met quand même du bon côté. Le clip qui l’accompagne est vraiment terrible.

Ce qui cloche ? Si on sauve 3 morceaux sur 10, c’est inquiétant quand même… Il y a des titres qu’on pourrait mettre dans une zone neutre (Cool Song No 2, Mystery Disease, Pientry of Girls in the Sea) mais d’autres où il faut vraiment s’accrocher comme "Astro-Mancy" ou "I Love You Too Death". Le duo affirme fièrement que c’est l’album le plus aboutit de sa discographie, alors certes, ils se sont bien amusés au niveau électro et bidouillages, mais à quel prix ? Je trouve que la magie et la finesse du groupe ont disparus, au profit de nappes synthétiques et superflues. La touche psychédélique s’estompe, et c’est dommage. 

La suite ? Faudra voir le résultat en live. Avec trois albums, le groupe a de quoi tenir de bons shows, on ne s’inquiète pas trop. MGMT prend pas mal de temps pour préparer ses disques, on devra donc attendre probablement un bon bout de temps avant de pouvoir découvrir le successeur de MGMT (l’album). Si certains crient « album de génie » pour ce dernier opus, c’est sans doute que je ne comprends pas suffisamment à ce genre musique, mais bon, du moment que je peux prendre CONGRATULATIONS sur mon île déserte et l'écouter jusqu'à la fin de ma vie, je suis heureux. 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page