lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Layla Zoé en Interview

Layla Zoé en Interview

Interview

INTERVIEW - Ce soir, à Massy, la grande Dame de l’« Atomic Blues Rock » canadien est en escapade parisienne pour le dernier jour de sa tournée 2014. Et Lords of Rock a saisi l’occasion pour une petite interview post-concert, avec une première partie plutôt explosive : In Volt.

Lords of Rock : Salut Layla, comment ça va après ce concert survitaminé que vous venez de donner ?

Layla Zoe : Ca va très bien ! Cette année on a fait beaucoup de concerts, d’ailleurs ce soir c’était le dernier show de l’année. Tu sais quand viens le dernier live on est toujours détendus, cool, surtout quand on joue avec les supers membres de ce groupe. Ils sont vraiment bon, ça fait plaisir de jouer comme ça et de pouvoir célébrer le dernier concert de cette tournée ici ! Alors bien sûr on est déjà passé plusieurs fois en France, mais pour cette tournée européenne on a fait qu’une seule date française. C’est cool de terminer tout ça ici, proche de Paris. Les fans français sont toujours excités, c’est aussi la première fois qu’on jouait dans cette salle le Paul B à Massy. Belle salle, bonne ambiance pour ce concert, un réel plaisir de finir l’année ici.

Aujourd’hui c’est le dernier jour de la tournée, vous êtes ici en France non loin de Paris. Est-ce que vous aurez le temps d’aller visiter un peu, et de gouter du bon vin ?

Et bien non, pas cette fois. Le batteur à un concert demain avec un autre groupe. On lève l’ancre demain matin très tôt direction l’Angleterre. Donc on ne va pas visiter Paris cette fois. Mais j’aime beaucoup la France, je connais bien Paris. – Tu viens souvent en France ? Nous sommes déjà venus jouer plusieurs fois ici, je crois que la première fois c’était en 2011 au festival de Blues d’Avignon en Octobre. J’ai pu jouer sur quelques belles scènes françaises, toujours des endroits originaux.
Je viens en vacances dans le coin aussi. J’aime passer du temps dans Paris, bien sûr je suis allez voir la tombe de Jim Morrison au père Lachaise, et puis les musées, j’y passe des jours complets à regarder les oeuvres d’art. Paris est une belle ville, vraiment.

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore ici, peux-tu décrire qui tu es, et ce que tu fais ?

Oui, je suis une Blueswoman Canadienne, chanteuse. J’ai commencé avec des reprises et des grands classiques ; mes premiers enregistrements et albums sont des cover de Muddy Waters, et d’Etta James… Mais aujourd’hui la plus grosse partie de mon répertoire est original, auteure compositrice, ce sont mes chansons que je présente en live. Nous avons 8 albums, dont 1 est un best of, 1 est un live acoustique, les 2 premiers sont vraiment difficiles à retrouver car je les ai réalisé en label indépendant.
Les deux derniers albums « The Lilly » et celui juste avant « Sleep Little Girl », sorties sous le label Cable Cab Record (Allemagne), font partie du meilleur de ces albums. Notamment grâce
aux personnes avec qui j’ai pu travailler, au son, en studio, et derrières les instruments.
J’écris des poèmes depuis que je suis toute petite, je pense que ma façon d’écrire la musique et les chansons s’est améliorée au fil des années, et je suis très fier des 2 derniers albums. On peut tout trouver sur internet en MP3 ou sur you tube. Mais je pense que les premiers morceaux sont difficiles à retrouver au format CD. Beaucoup de monde nous parle des ressemblances avec les lives de Janis Joplin. Je pense que ça vient du fait que notre live est très direct, très vivant, on se donne beaucoup, je me donne à vraiment 100% chaque soir.

Quelle est la première chanson que tu as vraiment aimé ?

La première chanson … oh my godness ! C’est super difficile comme question ! Je sais même pas si je peux me rappeler les premières chansons que j’ai écouté. J’ai commencé à écouter de la musique alors que j’étais très jeune, mon père faisais de la guitare et de l’harmonica, il avait l’habitude de joué du blues à la maison. Il y des photos ou on me voit très jeune en train de regarder mon père et son groupe en répétition en train de faire du Blues. Une autre photo à l’Age de 4 ans, ou on me voit dormir dans l’étui de la guitare de mon père, sur le sol de la cuisine. Je suis rapidement tombé amoureuse de la musique en général, Mon père m’a fait découvrir les grands classiques de Robert Johnson, on a beaucoup écouté Muddy Waters bien sûr, Billy Holiday, Neil Young, et surtout Tom Waits et Franck Zappa dont je suis une grande fan. Choisir un seul morceau dans tout ça c’est vraiment difficile, mais voilà les artistes qui m’ont fait aimer la musique au début, et ils constituent la référence de ce que j’écoute encore aujourd’hui.

Beaucoup de monde te compare à Janis Joplin, est-ce qu’elle a été une inspiration pour ton travail ?

Oui. Quand j’étais jeune, avec mon père on écoutait beaucoup Janis, jusqu'à ce que j’ai ma propre platine. Là j’ai pu écouter ce que je voulais, et Santana, The Doors, et Janis sont les artistes que j’écoutais en boucle dans ma jeunesse. J’ai aussi regardé beaucoup de documentaires sur les 60’s, ainsi que beaucoup de vidéos sur you tube des Live de Janis Joplin.
Tout ça c’était même avant que je travaille avec mon premier groupe, je pense qu’elle m’a inspiré de manière inconsciente, avec tout ce que j’ai lu et appris sur elle. Je l’ai tatouée sur mon bras, de toute façon je pense que c’est une des plus grandes artistes qui ai jamais vécue. C’est aussi la plus grande chanteuse Blues – Rock pour moi.

Je pense que je connais déjà la réponse, mais quel est ta décennie / Génération préférée musicalement ?

Les 60’s bien sûr, les années 60 et le début des années 70, c’est la meilleure période musicale. [rires]

Tu écris tes propres chansons, qu’est-ce que tu veux dire avec ?

J’ai des chansons qui parlent de tout, avec l’album the Lilly j’ai pu écrire sur des choses que je voulais partager depuis longtemps. Il y à cette chanson à propos de mon père, que je n’arrivai pas à écrire mais que je voulais faire depuis longtemps. Elle est très puissante, je pense que les gens renvoient les paroles vers leurs propres relations avec leurs parents. C’est une chanson très émotionnelle, j’ai beaucoup de commentaires en retours.
La chanson The Lilly est particulière, elle est écrite comme un dernier message. Si je devais
mourir demain, voilà comment je voudrais que mes proches se souviennent de moi, et ce que je voudrais leurs dire au plus profond de mon coeur.
Il y a aussi cette chanson que vous avez entendus ce soir, qui parle du sentiment de rentrer enfin chez soit après un long voyage. Je parle de tous les sujets qui nous sont communs, l’amour, les sentiments, la vie sur la route, les difficultés. Quelques chansons politiques et contre la société comme dans les paroles de They Lie, sur nos politiciens manipulateurs, Black Oil sur ce qui se passe aujourd’hui dans la société. C’est important pour moi de pouvoir parler de tout ça.

Tu écoutes quoi comme groupe et artistes en ce moment ?

J’écoute toujours beaucoup de musique dans des style différents. Ce sont surtout des vinyles, je suis une grande fan des vinyles depuis que je suis toute petite. Récemment j’ai écouté le dernier Tom Petty. Je viens d’avoir le dernier album de Meshuggah, un album bien Metal Core, mon bassiste est fan ! J’écoute toujours énormément de Franck Zappa, il m’inspire beaucoup. J’ai quelques vinyles de Roy Buchanan, j’aime beaucoup la guitare, alors je cherche toujours des nouvelles idées et des nouveaux sons. Il y a l’album d’Eva Cassidy qui tourne beaucoup en ce moment. Du vieux, du nouveaux, tu sais je m’en fou. J’écoute de tout, du classique, au country, en passant par le Death Metal, jusqu'à tous les styles de Blues et de Rock. Tant que c’est de la musique et que c’est bien. J’ai même eu un moment où j’écoutai du Beyoncé, c’est la seule baffe pop que j’accepte de recevoir une fois de temps en temps ! [rires]

Quel album tu prendrai dans ta tombe ?

Black Magic Woman, par Peter Green & Fleetwood Mac, c’est un album super rare et difficile à trouver. Depuis que je l’ai, je l’amène partout avec moi !

Meilleur chanteur ou guitariste au monde pour toi ?

Ouais, c’est dur ça aussi comme question ! Chanteur et guitariste en même temps ? ou l’un des deux ?

Comme tu veux !

Je dois dire Franck Zappa, c’est un des musiciens que j’admire le plus. Mon top 3 : Roy Buchanan, Franck Zappa et Peter Green ! Mais Franck à fait tant pour la musique, dans tous les sens.

Voici la dernière question ; j’ai vus que tu avais joué avec quelques grandes pointures du blues et du rock ( Jeff Healey, Susan Tedeschi, Shemekiah Copeland … ), qui est pour toi le plus grand artiste avec qui tu aies joué jusqu’à maintenant ?

Ca dépends comment on regarde ça, Jeff Healey est connu internationalement et c’est un icône Rock. Les vrais fans de blues vont retenir Susan Tedeschi, pour ce que Susan et Dereck sont au Blues actuellement. Tous les gens avec qui j’ai pu jouer sont des grands en un sens, et ça a toujours été un plaisir de pouvoir faire des choses avec eux. Mais avec Jeff, je dois dire que c’était assez incroyable. L’ambiance dans la salle était tellement électrique. J’ai pu jouer avec beaucoup de guitaristes sur scène, mais Jeff avais un tel feeling, c’est comme si de l’électricité parcourais tout mon corps quand il jouait. C’était un super moment !

Et bien Layla je te remercie, c’était un plaisir de te rencontrer après ce super concert.

Merci Jerry, à bientôt Lords Of Rock !


Un commentaire

  1. Superbe Layla Zoé ! Le musicien compositeur artiste Trazaac est pas mal non plus! http://www.mp3trazaac.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page