Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Goldwave

Goldwave

Night Lights

Label: Deux Minutes Trente

PSYCHEDELIC-ROCK - Les 5 musiciens de Goldwave nous font décoller vers un monde parallèle. Par leurs sonorités planantes et aériennes, le groupe créé un style proche d'un rock psychédélique et New Wave. A la croisée des mondes entre Nine Inch Nails et Interpol on goûte à l'envolée.

Ce premier EP intitulé NIGHT LIGHTS est, comme son nom l'indique un mélange contrasté entre l'obscurité et l'éclaircie, à la limite entre ciel et terre. NIGHT LIGHTS reflète un équilibre parfait entre la nouveauté et le réchauffé. Même si à l'écoute nous manquons de nous égarer dans la mélancolie, Goldwave a quelque chose d'affirmé vers quoi nous nous laissons guider à notre aise.

NIGHT LIGHTS promet un bel avenir musical puisant sa force dans la cohérence et la conviction. C'est un album sérieux. Le style de Goldwave, à la fois charismatique et intimiste s'apparenterait à certains égards à un X&Y de Colplay ou un BEACAUSE OF THE TIMES des Kings of Leon. Le morceau "8th November" par exemple s'introduit par une guitare lente et résonnante ayant un son aigu un peu saturé qui ressemble beaucoup à celui de "Fix You" de Coldplay. Les effets de delays utilisés sur la voix et la guitare sont comblés par un rythme de batterie régulier et profond. Les nappes sonores au synthé apportent une atmosphère spaciale qui se confond dans les méandres des vibrations de la basse. La rythmique est assurée par la batterie et la guitare, le chant grave et doux est souvent posé sur l'ensemble comme pour superviser l'instrumentation. Et puis parfois il vient s'effacer dans la masse sonore en se plaçant au même niveau sonore que les instruments harmoniques, c'est le cas dans les morceaux "Night Lights" et "Soft Silk".

 

 

Il s'agit donc d'un EP sombre mais très enrichi par les timbres et les harmonies qui lui font jaillir de nombreuses couleurs que l'on n'aurait pas soupçonnées. Cinq morceaux homogènes qui donnent envie de se laisser envahir par les sons et les sensations qu'ils provoquent. Le groupe risque de se faire une petit place dans la scène rock française ayant déjà joué aux Transmusicales de Rennes.
 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page