Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » K.O.L.O

K.O.L.O

Song for a sleepwalker


K.O.L.O song for a sleepwalker.jpgEn ce début d’été tantôt frais, tantôt caniculaire, nos âmes solitaires cherchent toujours un peu de réconfort, et c’est peut-être avec ce premier album du groupe suisse K.O.L.O qu’elles le trouveront. K.O.L.O a vu le jour en 2004 grâce à Eric Kolo et Stéphane Guex. Comme autres membres du groupe on trouve Mathieu Karcher à la guitare, Blaise Pitteloud à la basse et Laurent Nicolas à la batterie. Avant de sortir ce premier album, le groupe a sorti deux E.P « Sketches » et « Clouds ». Pour anecdote, avant d’enregistrer, le groupe a rôdé ses morceaux dans des bars et les métros à New-York où son leader Eric a vécu. Concernant leurs influences, on peut clairement citer Radiohead, Damien Rice ou encore Coldplay.

A l’écoute de ce disque, on remarquera peut-être un point faible: l’accent français sur le chant anglais. Mais n’exagérons rien, nous n’avons pas à faire à un ersatz rock de Matt Pokora , puisque le songwritting est de qualité et la voix d’Eric Kolo impéccable. Le premier morceau « Falling » est une réussite avec ses envolées à la guitare rappelant Muse ou encore Radiohead. On trouve ensuite le single de l’album « Not A Fool » qui est une réussite grâce son thème au clavecin et une bonne mélodie. Le reste de l’album s’enchaîne et passe avec facilité dans les oreilles de son auditeur. Le plus lover d’entre nous trouvera son bonheur avec « Simple Song », une magnifique ballade au piano, ou alors remuera ses hanches sur le très entraînant « Sleepwalker ». Vous l’aurez donc compris cet album est très varié, entre ballades et tubes rock.

Avec ce premier opus, K.O.L.O, tout comme Colorblind, nous prouve qu’en Suisse, il y a bel et bien une scène pop-rock anglophile et qu’elle n’a rien a envier aux compositions des groupes d’Outre-Manche. Mais ne craigniez rien, les chansons du groupe ne feront pas de vous un somnambule, comme l’indique le titre de l’album.  

Si vous voulez découvrir le groupe ou écouter l’album en live, sachez que le groupe jouera au Montreux Jazz Festival, le 15 juillet dans le cadre de Music In The Park et au Paléo, le 26 juillet. Bon à savoir…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page