samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Zurich Open Air 2012 – Dimanche

Zurich Open Air 2012 – Dimanche

Dimanche

Zurich Open Air, Zurich (CH), dimanche 26 août 2012

REVIEW - Pour son dernier jour, le Zurich Open Air avait aligné une belle brochette d'artistes alliant nouveautés comme Alt-J ou First Aid Kit et vieux routards de la scène comme Yann Tiersen et les Fantastischen Vier.

 

En ce dimanche matin, le terrain du Zurich Open Air ressemblait à un lendemain de fin du monde, peuplé de quelques rares habitants reconnaissables à leurs bottes en caoutchouc, lunettes de soleil et habits maculés de boue. C'est ce spectacle qui s'offrait à Baum alors qu'il ouvrait la journée sur la grande scène. Christophe Baumgartner, le chanteur, s'est entouré de quatre musiciens talentueux pour amener sa musique à un niveau supérieur. Leur musique, plutôt pop-rock, passe de douces mélodies à quelques titres plus rythmés comme "Girl" ou "We Should Be Dancing". Les rares spectateurs ont pu profité des percussions soignées, des petites touches de trompette et de vibraphone. Ces cinq Suisses sont à suivre de près, car ce qu'ils nous ont montré sur la grande scène est de bon augure pour la suite.

 

 

La suite, c'était les quatre hippsters de Alt-J. Avec un seul album, les quatre anglais nous ont montré l'étendue de leur talent. Mélodies planantes, rythmique régulière qui se déconstruit peu à peu et la voix incroyable de Joe Newman. Waouh! Le public, les journalistes, les fêtards pas encore tous réveillés qui passaient par là, tout le monde a été conquis. Non seulement leurs chansons sont toutes ciselées à la perfection mais leur prestation scénique est juste incroyable, presque chaque chanson bénéficiant d'un petit plus en intro ou en note finale. On passe des basses harmoniques de "Tesselate" à la suplique mélancolique de "Matilda" (sûrement un des plus beaux hommages au film Léon) et au refrain entêtant de "Breezeblocks". Après avoir joué une petite heure, le constat est sans appel: on en veut encore! Et on vous invite à les voir en concert s'ils passent par chez vous!

 

 

La tâche n'était pas facile de passer après une telle prestation mais les First Aid Kit ont montré qu'elles aussi savaient y faire sur une scène. Leur folk légère mais surtout leurs voix aériennes enchantent. Les deux sœurs suédoises de 19 et 22 ans choisissent d'occuper l'espace comme un nuage, tout en douceur. Les paroles empreintes de mélancolie tranchent avec la fraîcheur de leurs voix et laissent les spectateurs en apesanteur à la fin du concert.

 

 

Une petite touche française pour continuer avec Yann Tiersen. Et je vous arrête tout de suite, non Zurich n'était pas en plein remix d'Amélie Poulain. Car le multi-instrumentiste de talent a beaucoup composé et s'est depuis quelques temps tourné vers des sonorités un peu plus rock. D'ailleurs, il ne m'a pas semblé avoir entendu un titre de la BO du film et cela a permis au public de découvrir son univers poétique (bon, j'admet, avoir une chanson d'amour qui s'appelle "Fuck Me", ce n'est pas très poétique). Entre prouesses à l'archet et à la guitare, c'était exactement ce qu'il fallait pour un dimanche après-midi. Les concerts se poursuivaient avec Clueso and Band, Hot Chip et Die Fantastischen Vier (Unplugged) sous le soleil pour clôturer en beauté cette édition 2012 du Zurich Open Air.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page