dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Walk The Moon

Walk The Moon

Walk The Moon

Label: RCA Records / Sony Music

POP - D’habitude, on est plutôt bon public, c’est toujours possible de tirer du positif de chaque album et on arrive facilement à trouver quelques choses qui nous plait sur les disques que nous devons chroniquer. Mais dans ce cas-là, même les rares moment un peu au-dessus du lot n’ont pas suffi à doper notre plume. Coup de gueule contre un travail opportuniste!

Alors oui, dans ce cas il est nécessaire de prévenir de l’éventuel choc susceptible d’être ressenti par les âmes sensibles et les fans de ce groupe! Car même après une bonne dizaine d’écoute, c’est toujours la même pensée qui nous vient à l’esprit : Mon dieu ce que ce disque peut être ennuyeux! On a beau être hyper tolérant, un moment donné il faut cesser de voir tout le monde tout beau tout gentil et de se voiler la face. Et dans ce registre, Walk the Moon détient l'exemple type du disque sans intérêt.

A vouloir à tout prix séduire les petites minettes avec leurs cheveux bien gominés et leurs looks de premiers de la classe, il sont complétement passés au travers de ce qui aurait pu être un bon disque. Mais là on a simplement droit à une pâle copie de dizaines de groupe avec qui on a déjà suffisamment de peine. Une copie complétement plate, sans saveur et qui n'a rien de concret. Ramuz disait qu'on n'est pas boxeur si on ne conçoit pas les coups. On n'a pas trouvé meilleure maxime s'appliquant à un groupe qui ne fait que les éviter. Car c'est bien joli de vouloir entrer sur le ring mais à un moment il faut être un minimum clairvoyant et arrêter de penser que si on a le même short que son idole on va se battre comme lui. Si on se veut alternatif et indie on le fait ! On ne signe pas dans une major et on ne fait pas de la musique pour un public qui doit venir au concert avec ses parents.

 

 

En choisissant la facilité au détriment d’une vraie tentative créative, le groupe nous a concocté un magnifique album composés de titres surproduits, sans amplitude et dépourvu de couleurs. En usant à outrance de tous les effets à la mode déjà entendu milles fois ils auront au moins réussi à sérieusement nous agacer ! On est conscient qu’ils vont continuer à en vendre par milliers des albums mais le problème, c’est qu’ils n’ont pas l’air de vouloir assumer cette étiquette de gros vendeurs de disque pour ados pré-pubère.

Certains dirons que cette chronique n’est que frustration et ils auront raison, car ce ne serait que se voiler la face que de ne pas reconnaitre que les Walk The Moon ont du talent et qu’ils ont les moyens de sortir du moule dans lequel ils sont entrés. Mais encore faut-il qu’ils en aient envie ! Cela dit ce sont des grands garçons et s’ils décident de continuer dans la même direction, y a pas de soucis qu’ils continue à la parcourir leur lune toute pourrie! Ça sera simplement sans nous, parce que là, c’est bon, on a terminé notre croissance et on n'a plus besoin de manger de cette soupe.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page