Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Vendeurs d’Enclumes

Vendeurs d’Enclumes

Décadrant

Label: L'Autre Distribution / Disques Office

CHANSON FRANCAISE - Voici une galette qui va plaire aux amateurs de chanteurs à l'ancienne, de ceux qui fonctionnent à l'émotion à travers la puissance de leurs textes. L'album est sorti au tout début de l'année, comme quoi il n'est jamais trop tard pour en parler!

DECADRANT est le troisième album pour ce sextet originaire d’Orléans. Ils font une musique libre qui s'inspire entre autre du jazz, du rock, de la musique classique et de la chanson française. La manière de chanter de Valérian Renault m'a fait penser à un mélange de Jacques Brel et de Nougaro. Les textes sont donc très construits et l'interprétation pour le moins théâtrale. Il y a énormément d'émotion, ça s'arrête, ça repart, ça chuchote, puis ça crie… Il faut aussi aimer le saxophone en mode free-jazz et les changements de rythme fréquents pour prendre son pied avec cet album.

Ils qualifient eux-même leur musique de « maximaliste ». Justement c'est ce qui m'a posé problème. Tout est tellement au maximum, technique et barré, que je n'ai pas su trouver mes marques. Je ne suis pas parvenu à me détendre et à rentrer réellement dans leur jeu, car ça part un peu trop dans tous les sens. Ceci dit, je ne possède peut-être pas le bon bagage culturel pour pouvoir apprécier leur délire. Parce que délire il y a ! Je pense que ceux qui aiment le jazz et les instrumentations bien techniques vont apprécier.

Et en concert, ça n'a pas l'air triste non-plus. Il y a beaucoup d'interactions entre les musiciens et le publique, du mime, de la danse et une bonne dose d'humour. Bref, ça pète dans tous les sens ! Et le publique apprécie, puisque Vendeurs d'Enclumes ont eu les faveurs du publique et du jury pour le prix Georges Moustaki. Une découverte très intéressante et à conseiller! Bravo à eux.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page