jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Toybloid en live à la Maroquinerie

Toybloid en live à la Maroquinerie


Le 5 Novembre 2016, La Maroquinerie, Paris (FR)

Toybloid est un groupe devenu célèbre avec des shows live énergiques. Après les premières parties d'Indochine au Stade de France, et d'autres scènes de festivals, le groupe a maintenant son nom en haut de l'affiche.

Voilà un moment que je voulais voir ce que les filles de Toybloid pouvaient donner sur scène. Après avoir loupé une date parisienne, me voici ce soir à la Maroquinerie, prête à sauter. 

Je rentre dans la salle, un peu à la bourre, le concert vient juste de commencer avec "Take a Ride". Habituellement, je préfère profiter totalement du son, mais là c'est fort, très fort. Je n'aime pas mettre les boule quies, mais ici c'est vital ! 

Groupe habitué des scènes avec près de 10 ans à leur actif, elles avaient sorti leur premier galette en début d’année. Une tuerie pour les oreilles ! L’album est bourré de tubes prévus pour la scène et je ne suis pas déçue de voir Lou faire vibrer ses cheveux comme une vrai punkette. De son côté Madeleine n'est pas en reste, avec son body or très sexy. Elle est très présente et donne beaucoup de sa personne. 

La setlist de ce concert se compose en grande partie des tubes de leur album. On a pu danser, et surtout sauter sur "Tturn me on", "Can't Stop", "Off the post". Le public est assez familial et a du mal a envoyer en pogo malgré les tubes punk. Il aura fallu 30 minutes pour voir le premier pogo sur "Hell Yeah". L'ambiance hard rock est là, et la sueur avec.  

 

Des nouveaux titres viennent agrémenter la soirée, suivi d'une très bonne reprise de "Deceptacon" du groupe Le Tigre. Très bonne surprise pour ce titre que j'adore. Les tubes s'enchaînent, les filles font le show avec quelques riffs de guitare et Lou chauffe le public avant de s'infiltrer dans le public, tel Moïse lorsqu'il veut se frayer un chemin dans la mer. En place au milieu du public elle balance "prêt à sauter ?", puis commence le refrain de "It's Alright". La sauce prend vite, Lou se retrouve portée par le public. 

Elles reçoivent des petites culottes par dizaine de la part des fans : "Mais putain, comment vous savez qu'on en n'a pas mis ce soir ?", déconne Lou avec le groupe de fan. Instant mignon, avec une petite fille, accompagné par son père, qui apporte un joli bouquet de rose au groupe, juste avant d'entamer la pause rappel. 

Le concert se fini sur le grand tube de "If You Dare". Très rythmé pour finir ce concert en beauté. Seul bémol, je reste un peu sur ma faim. Seulement 1h de show, et vu les riffs endiablés, j'en veux encore ! Je mets un peu de temps avant de redescendre. Concert parfait pour se défouler sans réfléchir. 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page