vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Thomas Fersen & The Ginger Accident

Thomas Fersen & The Ginger Accident


Label: Tot ou Tard / Disques Office

CHANSON FRANCAISE – Thomas Fersen fait partie de ces artistes de la chanson française que l’on suit depuis pas mal de temps. Ce n’est pas le plus « rock » de sa génération, mais c’est quelqu’un qui allie, classe, charme, humour et second degré à merveille tout en faisant des albums de grande qualité. Il a sorti son 9ème album studio en collaboration avec le groupe The Ginger Accident et fête au passage ses 20 ans de carrière.

Forcément, la première question qui vient à l’esprit lorsqu’on découvre le nouvel album de Thomas Fersen est « Qui est donc ce groupe The Ginger Accident ? ». En cherchant sur la toile quelques informations on apprend qu’un jeune lyonnais, Cédric de la Chapelle, a rencontré lors d’un voyage en Inde un monsieur d’un certain âge (communément appelé Slow Joe) et qu’il a enregistré ses chansons a capella sur son mini-disque. De retour en France, il a composé les musiques et monté son groupe The Ginger Accident. Ils se sont revus, ils ont enregistré un album et fait des tournées en France et en Inde. Bref, Thomas Fersen a entendu quelques morceaux et a pris contact avec Cédric de la Chapelle pour lui proposer de travailler sur ses chansons. Voilà, on comprend donc pourquoi ce brave Thomas est associé à ce groupe et pourquoi on trouve des noms indiens dans les crédits et un enregistrement des cordes à Calcutta.

Une fois qu’on se sent mieux car on comprend le pourquoi du comment, on peut s’attaquer aisément à la décortication de ce disque. On retrouve naturellement la fantaisie et l’univers particulier de Thomas Fersen. Un monde bien à lui où des personnages atypiques et des histoires farfelues se rencontrent. Des textes toujours bien écrits qui peuvent flirter avec la poésie (Jean) ou qui racontent juste des histoires (Mais oui Mesdames). De l’humour, du sarcasme, il y a tout ce qui faut pour obtenir un bon disque de Mister Fersen. Pourtant, il y a un truc de bizarre avec ce dernier opus. C’est assez difficile d’expliquer ce qui fonctionne moins bien, mais on n’est pas autant happé que par le passé. Les chansons sont peut-être moins accrocheuses et les mélodies moins efficaces. La teinte de l’album est plus pop, ce qui en soi, n’est pas grave, mais le résultat n’est pas à la hauteur des espérances.

L’album n’est pas inégal par contre. Si on devait mettre une note, ce serait un peu la même du début à la fin, vous voyez. Il manque 2 ou 3 titres qui portent cet album. Il y a bien "Les Pingouins des îles" et "Mes Compétences" au début, mais c’est un peu léger. En deuxième partie de l’album on pourrait ressortir "Joe-La-Classe" et "Les Femmes préfèrent", deux titres assez doux et langoureux. On arrivera tout le temps à trouver des bonnes chansons chez Thomas Fersen, mais vous comprenez qu’on place la barre très haute au vu de son impressionnante discographie. On peut donc conclure que THOMAS FERSEN & THE GINGER ACCIDENT est un bon album. Les précédents étaient excellents.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page