vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » The White House Band

The White House Band

En Interview

I AM PR Agency

INTERVIEW Avec son mélange de rap et de rock, les Américains de The White House Band s'attaquent à deux cultures (ou contre-culture) bien distinctes. Différent mais compétent. Entretien.

 

Lords : Bonjour, tout d'abord, félicitations pour cet EP. Pourriez-vous résumer l'historique de votre groupe et le background musical de chacun d'entre vous?

Merci. Le background musical est un mélange, ayant grandi en écoutant de la R’nB, du Rock et du Rap sans faire vraiment attention, tout en sachant que d’une façon ou d’une autre, cela affecterait ma vie plus tard.

 

On sent que votre influence est très diversifiée. Pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet?

Ce que j’aime, c’est faire une musique sans genre particulier. Comme, Curtis Mayfield qui faisait beaucoup de soul, puis quelque chose de plus sombre, plus rock. J'aime cette mixité. J’aime beaucoup de merde, vraiment !

 

Ce mélange de rap, rock & blues est tout à fait étonnant. D’où vous sont venues cette idée et cette inspiration ?

Elles sont issues des différents styles de musique que j’ai écoutés en grandissant. Plus le fait que je ne savais pas chanter à cette époque, ce qui m’a mené vers le rap. En outre, je détestais la façon dont le rap pouvait sonner mais j’aimais la plénitude du rock. J'ai donc mélangé les deux!

 

À propos rap, diriez-vous que votre rythme est plus conventionnel ou énergique ?

Je dirais que mon rap est ce qu’il est. Je rappe comme je le ressens, parfois cela peut être poétique et à d’autres moments plus drôle, léger. J'essaye surtout de l'adapter à la chanson et ne m'inquiète pas vraiment d'être lyrique aussi longtemps que mon message est entendu.
 

 

 

En ce qui concerne les paroles, on note que c’est plus proche de l’expérience personnelle que d’une conscience politique, vers laquelle certains rappeurs s’orientent. Est-ce une option délibérée ? Pouvez-vous nous expliquer?

Qui connais-je mieux que moi-même ? J'essaie de rester aussi loin possible de la politique et des autres choses, et d’écrire ce que j’ai à l’esprit en espérant que les gens puissent s’y identifier. Je veux juste m'assurer que quand je m’exprime je ne prends pas parti sur un sujet ou ne m’aliène pas la plupart des gens.

 

Certains riffs de guitare sonnent comme du Linkin Park (sans vous offenser, bien sûr). En acceptez-vous l’héritage en quelque sorte ?

Comme je suppose qu’ils sont riches. Et j’ai pour but d’être riche. Je vais donc le prendre comme un compliment pour l'instant !

 

Quelques-uns de vos titres pourraient s'intégrer aisément dans la bande son d’un film (étant qu’auteur, je peux largement l’imaginer !). Est-ce que l’image est importante lorsque vous créez une chanson?

Tout le temps ! Je vois les sons comme des couleurs et des actions ! C’est ce que j'imagine tout le temps!

 

Vous êtes de Brooklyn, NYC. C'est une véritable source d'inspiration idéale pour vous, n'est-ce pas? À quel niveau?

Je suis de Washington DC en fait mais je suis basé à Brooklyn. Et c’est une source sympa. Il y a beaucoup de hippies ici. Je reçois donc beaucoup d'inspiration en étant l'outsider.

 

Une date pour votre album?

Dès que j’en fais un autre ! LOL


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page