mercredi , 19 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » The Notwist

The Notwist

Live à Fribourg

Enceinte Belluard, Fribourg (CH), jeudi 29 juin 2012

REVIEW - Il n'y a pas que le foot dans la vie! Ces trois dernières semaines il n’y en a eu que pour ça ! Et à tous ceux qui auraient hésité à se changer les idées et qui jeudi 29 juin auraient finalement opté pour Italie-Allemagne, nous ne leur dirons qu’un seul mot: Schade!

 

Dommage, oui, car pour ceux qui l'ignore jeudi soir, il aura au moins eu une prestation allemande de toute grande classe. Au moins une qui n'aura pas déçu ses partisans. Et sans savoir de quoi il s’agit cela ne surprendra personne d’apprendre que ce n'est pas à Varsovie qu'elle a eu lieu. Cette performance d'anthologie, c'est à The Notwist que nous la devons et c'est à Fribourg dans la magnifique enceinte médiévale de Belluard qu'elle a eu lieu. Malgré tout, oui, le foot était quand même présent. N’oublions pas que les compatriotes du combo allemand jouaient pour une place en finale. Alors lorsque nous nous sommes aperçus que seul un rideau les séparait de la scène, il ne nous a pas fallu longtemps pour deviner qui réagissait aux moments chauds de la première mi-temps.

 

 

Mais une fois arrivés sur scène, le ballon rond n'était plus d'actualité et il ne leur a fallu que quelques secondes et un bref "we are Notwist" pour que ne débute le récital. Près de deux heures durant lesquelles il leurs a été possible de constater que leur musique est toujours autant appréciée. Une set list principalement composée de titres de NEON GOLDEN et THE DEVIL, YOU + ME, qui a passé en revue tous leurs standards. De "Pick Up The Phone" à "Gloomy Planet", de "Pilot" à "Boneless" pour ne citer que ceux-ci. Le rappel sera magistal avec "One With The Freaks" puis "Consequence", avant un dernier retour sur scène pour finir sur "Gone, Gone, Gone".

Distillant leur électro-rock avec énergie, humilité et générosité, ayant fait évoluer leurs titres pour qu'ils revêtent une dimension scénique plus rock, ils nous ont prouvé que leur musique n'avait pas pris une ride. Avec cette prestation de tout premier ordre dans un cadre féodal idyllique, on ne pouvait rêver meilleure soirée. Un concert qui nous a également permis de prendre conscience que si beaucoup de groupe font dans le même genre, rares sont ceux qui leurs arrivent à la cheville. Il a également suffit de quelques notes pour nous rappeler que déjà 4 ans se sont écoulés depuis la sortie de leur dernier album, et aussi peu de temps pour s'impatienter quand à la sortie d'un nouvel opus.

Une période durant laquelle les membres du groupe se sont attelé à sortir de nouveaux albums avec Console, Lali Puna et 13 & God. Et si on aime tout autant ce qu’ils font avec leurs projets parallèles et après avoir assisté à cette démonstration, maintenant qu’ils ont annoncé bientôt entrer en studio, on le clame haut et fort: on veut un nouvel album !

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page