Home » Chroniques CDs » The Hollywood Vampires

The Hollywood Vampires

Hollywood Vampires

HARD-ROCK - Lorsque Hollywood rencontre les grands du rock, ça donne Hollywood Vampires ! Une sorte d’Expendable du hard rock ! Initié par Alice Cooper et Johnny Deep, il y a environ 3 ans, le « groupe » a sorti mi-septembre un album éponyme. Alors quand mon rédacteur en chef a proposé de faire une chronique sur l’album, j’ai immédiatement répondu présent…euh ouai…ok je vais rester ici et je vais faire une chronique sur Alice…Cooper….Je suis tout petit, je suis à chier, je n’mérite pas !!

hollywood-vampires-album-650x650Avant de se lancer dans la chronique, un peu d’histoire…The Hollywood Vampires est né dans les années 70’ à l’étage d’un bar, le Rainbow Bar & Grill à L.A et se voulait un club privé ouvert aux rockeurs et autres personnalités du showbizz. A l’époque de ce temps jadis aujourd’hui révolu des John Lennon (The Beatles), Ringo Starr (Rolling Stones) ou encore Keith Moon (The Who) arpentaient cet étage du Rainbow Bar. Du beau monde quoi…

Nostalgique de cette époque, Alice Cooper (« ce mec à le sens de la fête ou quoi ? ») s’est allié à Johnny Deep (Las Vegas Parano), pour faire revivre l’esprit de ce club et créer un album essentiellement de reprises (et pas des moindres). Joe Perry (AEROSMITH) les rejoins plus tard pour porter le projet à bout. Des artistes d’hier et d’aujourd’hui se laissent donc la place aux instrus dans un boeuf de 14 morceaux. Au fils des chansons des artistes comme Brian Johnson (AC/DC), Sir Paul MacCartney (Ex-Beatles), Duff McKagan (Ex-Guns n’ Roses), Robby Krieger (The Doors), Matt Sorum (Ex-Guns n’ Roses), Dave Grohl (Foo Fighters) ……pour ne citer qu’eux, amèneront leur touche perso sur les morceaux. Même le regretté Christopher Lee (Saroumane, Conte Dooku) a prêté sa voix pour une prestation de narration pour l’ouverture de l’album dans le titre "The Last Vampire".

Du coup on se dit en voyant la liste des artistes que cet album va être du lourd !! Ce n’est pas faux mais pas complètement vrai. L’album est composé de titres qui ont marqué l’histoire du rock comme par exemple : "My Generation" des Who, "Whole lotta love" de Led Zep interprété par Brian Johnson, ou encore "Another brick in the wall" des Floyd ! De très bonnes reprises revisitées et mixées au gout du jour. Parfois quand même on n’est pas loin du titre original. De petites libertés se font entendre ici et là…comme pour l’intro Harmonica de "Whole Lotta Love". De la même manière, les Hollywood Vampires se sont amusés à fusionner quelques morceaux comme "School’s out" (Alice s’auto-reprend) et "Another brick in the Wall", ou encore  l’hommage aux Doors et au regretté Jim Morrison avec "Five To one" et "Break On Through (to the overside)". Et le résultat est bien trippant !!

Deux compositions originales ouvrent et ferment cet album : "Raise The Dead" et "My Dead Drunk Friends". Très Alice Cooper pour la première et je dirai un peu Mansonienne pour la seconde. Surtout dans la façon de chanter…enfin voilà, chacun son ressenti !

Pour finir, les 14 titres rock font de cet album un projet musical et une oeuvre très sympa à écouter et un bel hommage au Rock N’ Roll !! Oouuuh Yeaaahh !!


Check Also

Le stoner à San Diego

Depuis un peu plus de 5 ans maintenant, je suis tombé amoureux d’une scène musicale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.