jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » The Cult

The Cult

Choice of Weapon

Label: Cooking Vinyl

HARD-ROCK - The Cult fête ses trente ans de carrière et, pour l’occasion, nous offre un neuvième opus en studio. Grand groupe de post punk à ses débuts puis hard rock anglais des années 80, la carrière récente du groupe n’était hélas plus si mouvementée. C’est chose faite depuis cet été ! Mais de nombreux retours ne s’annoncent pas aussi heureux pour les fans, par des disques peu inspirés ou trop différent du style qui a fait connaitre le groupe. Fan de the Cult, voila le verdict !

Dès l’introduction, on est étonné par la maitrise de l’ensemble (30 ans de carrière !), et ceux qui ne connaissent pas ce groupe pourraient penser qu’il s’agit d’une jeune formation bien prometteuse très influencée par le hard rock. En effet, ca ne sonne pas hard rock année 80, mais hard rock tout court, avec des sonorités qui sont plus actuelles, et d’autres aspects plus classiques. Le premier grand intérêt du disque est les lignes mélodiques, soignées, efficaces, et à la dixième écoute, on a toujours ce même plaisir à les reconnaitre ! La musicalité est également au rendez-vous. Ce que j’appelle musicalité, c’est faire de la musique, la faire vivre, la laisser s’exprimer, et ne pas faire du 100 % bourrin. C’est le cas ici, avec de nombreuses variantes de nuances, souvent au sein même d’une chanson, souvent soutenus par les modes de jeu du guitariste. L’efficacité des riffs de guitare n’en souffre pas, au contraire. Tout y est parfaitement mesuré et équilibré.

 

 

Globalement, par rapport aux premiers albums, on sent la réelle maturité du groupe, qui est mieux inspiré et qui sonne moins temporel que ses premiers disques parfois assez typés de la sonorité hard rock des années 80. Un bon dépoussiérage sonore qui en fait l’un de leur meilleur disque. Un disque indispensable pour les amateurs qui s’impose aussi comme l’un des meilleurs retours d’un grand groupe de la fin des années 80.

 


Un commentaire

  1. putain d’album et putain de groupe, ça sonne grave!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page