jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Ten Years After

Ten Years After

Sierre Blues Festival

Sierre, Suisse


Ten Years After s’était produit le 19 juin à Sierre dans le cadre du Blues Festival. Retour – tardif – sur le concert d’un groupe mythique en plein retour de mode de Woodstock, 40ème anniversaire oblige…

Ils ne devaient pas se sentir trop dépaysés les anglais sous ce temps
pluvieux. Mais malheureusement pour eux, il n’y avait pas grand monde au
rendez-vous ce soir là. Peut–être 200 personnes à tout péter. Pourtant
quand on pense à Ten Years After on se souvient de leur envol à Woodstock en
69 et des longs solos de guitare d’Alvin Lee, l’ancien leader du groupe.
Petite déception à mon égard, Joe Gooch, le nouveau chanteur et guitariste
depuis 2003, aussi doué qu’il soit n’arrive pas tout à fait à la hauteur
d’Alvin Lee. Ce petit jeunet de 77 n’as pas vécu les débuts de Ten Years
After qui s’est créé en 1965 donc. Il n’est pas pour dire à mes yeux un
membre intégral du groupe. Mais bien sûr qu’en changeant de nom, ils
auraient changé de réputation. Néanmoins, le public avait l’air tout à
fait conquis, sourire aux lèvres et rythme dans la peau. Il y avait même
quelques Lil John disséminés dans la fosse «Yeah!».

 

« Je retrouve le rock de ma jeunesse »

 

Pour en revenir au concert, nous avons eu droit à sept bonnes minutes de solo de
Ric Lee à la batterie, deux simulations d’air guitar de Chick Churchill, le
claviériste et Leo Lyons, lui, n’a pas perdu la main à la basse. En bref,
pour une modique somme nous avons eu droit à un concert très satisfaisant,
d’une bonne heure et demie sous la pluie. Et ces très généreux british
son même revenus après qu’on les ait rappelés. On pourrait croire qu’il
n’y a que l’enveloppe qui a vieilli avec 22 albums à leur actif. Vous
regrettez de les avoir loupés ? Pas de panique ! Ils reviennent par nos
contrées le 2 et 3 octobre, mais de l’autre côté du Röstigraben. Pour terminer, voici ce que l’on a pu relever dans un micro-trottoire: « Enfin je retrouve le rock de ma jeunesse. WATT de
Ten Years After était un de mes premiers vinyles. J’avais 15 ans! Et tous
ces souvenirs de cette belle époque qui remontent. Le chanteur et guitariste
du groupe est au top. Ça fait juste un peu bizarre de voir toutes ces têtes
aux cheveux blanchis et avec autant de pep qu’à leur début. Et de se dire
que nous aussi on a des cheveux blancs. Ça fout un coup de vieux ».


Un commentaire

  1. Ten Years After
    il faut absolument écouter leur fameux “Help me”, sur l’album live à Frankfort (1970?), très bon blues..

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page