Home » Chroniques CDs » Ted Nugent

Ted Nugent

Motorcity Mayhem

HARD-ROCK - Accrochez vos balloches ca va faire mal, le père Nugent déboule avec ses flingues, son chapeau et son deuxième amendement ! En route pour un voyage au pays de l’enfant terrible de Detroit !

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Ted Nugent est un patriote qui chante son amour pour les USA, un showman à l’américaine et surtout un putain de zicos. Ce disque est issu d’un enregistrement, à la date du 4 juillet 2008 (tient comme c’est bizarre..) à l’Energy Music Center et célèbre le 6000ème concert du gaillard ! Le paradoxe avec ce genre de zicos c’est qu’on se demande toujours s’il faut juger le bonhomme ou bien la musique et rien que la musique. Pour ma part les deux sont indissociables. Bien évidemment l’engagement patriotique de TN lui permettant d’assurer avec insolence sa musique je dis tant mieux. Car il faut bien dire que Nugent assure grave et la pêche qui se dégage de ce live est peu ordinaire. Finalement qui joue du hard rock aujourd’hui ? Scorpions ? Certainement pas. Trust, Motorhead, Satan ( qui se reforme depuis quelques mois) ? Pas facile de répondre. Ce qui est sur Ted Nugent en est.

 

 

Le disque s’ouvre sur des hurlements et des grattes à fond les ballons. Après une intro tonitruante les hostilités démarrent avec "Star Spangled Banner" et le point fort s’avère être le son général très haut en couleur dans lequel on repère immédiatement, en plus d’un bon gratteux, un excellent batteur ! Alors bien sur si le Ted n’a pas refait de disque depuis cinq longues années, ce concert (également dispo en dvd et blue-ray) arrive à point nommé. Notons au passage que la set-list emprunte à la discographie du sieur Nugent et l’on retrouve le fameux : "Stranglehold" (issu du premier album de 1975) avec Derek St Holmes en guest et quel guest ! Le bonhomme a une voix de folie, un beat impeccable à la batterie, une basse lourde comme l’enfer et enfin la gratte du sieur Nugent en solo pendant plus de huit minutes, pff, quelle claque, incontestablement “le“ meilleur moment de ce live. À noter le fameux : "Stormtroopin" et son refrain à la Maiden (guitares, cœurs, breaks méchamment ficelés). Les autres albums sont également mis à l’honneur.

 

 

Une question me taraude pourquoi proposer ce disque seulement maintenant ? 2008 bordel ! Rien depuis 2007 que foutent les labels ? On se moque de qui ?

Bref, vous aurez avec ce live l’assurance de passer un moment de hard rock. Burné comme le slip d’un célèbre acteur italien, ce disque est une bonne illustration de la spontanéité et de la générosité de Ted Nugent avec ses fans !

 


Check Also

Toybloïd – MODERN LOVE

Avec MODERN LOVE, le deuxième album du trio mené par Lou (guitare, chant) et Madeleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.