Home » Tag Archives: Toronto

Tag Archives: Toronto

Radiohead

Suite au drame du weekend dernier à Toronto, qui à couté la vie à un membre de leur équipe et blessé trois personnes, les membres de Radiohead ont décidé de …

lire...

Austra

Mais quelle voix ! Pas étonnant que Damian Taylor (producteur de The Prodigy & Björk, quand même) s’occupe de la chanteuse Katie Stelmanis. La musique d’Austra est un lancinant et entêtant beat incroyablement accompagné de cette voix puissante et sensuelle. Les relents pop sont à la fois doux et forts, entrelacés dans un rythme électronique bien cadencé. Cela laisse une impression obsédante dans la tête…. Les trois morceaux sont à la limite d’une texture atmosphérique et cette voix que l’on ressent comme instinctive et dominatrice donne plus de souffle aux refrains notamment sur le troisième titre "Young and Gay".

lire...

Heartland Festival: on vous raconte

Pour sa première édition, le festival veveysan s'est fait remarquer, et pas qu'une fois. Le culot des programmateurs, une communication finaude ainsi qu'un lieu de concert d'exception font que ce festival pourrait bien devenir rapidement un classique du genre. A suivre, en 2011, si tout va bien. En attendant, retour sur ces quatre jours exclusivement canadiens.

lire...

Heartland Festival: Toronto, Suisse

Rencontre avec Pascal Roth, de l'association, programmateur mais aussi disquaire d'un magasin vital dans cette petite ville, Quixotic Sounds, parce que, mine de rien, tout cela est un peu compliqué.

lire...

Arcade Fire

Quelques jours après leurs apparitions aux Madison Square Garden de New York et au festival de Lollapalooza à Chicago, les Canadiens d’Arcade Fire se lancent sur les routes du Vieux …

lire...

Crystal Castles

Avec leur second album éponyme, Crystal Castles reviennent enfin. Se sont-ils calmés ou tapent-ils toujours aussi fort ?

lire...

Week-end de feu en Romandie!

Pensez-donc: comment enchaîner 72 heures lives sans risquer de se démultiplier, en tentant de faire le meilleur choix entre des concerts ou festivals de hauts vols? Le rédacteur en chef explicite son dilemne cartésien...

lire...

Owen Pallett

Ce Canadien de Toronto a bien failli voir sa carrière quasi ruinée par un bête procès, où on le sommait de retirer sur le champ son nom d'artiste. Nom d'artiste, qui d'un côté, était presque autant ridicule que celui de New Order ou d'Empire of The Sun. Et on ne parle pas de Pony Pony Run Run... Bref, à signer des oeuvres sous le nom d'Owen Pallett, ce membre actif d'Arcade Fire ne perdra pas ses fans. Encore faut-il pouvoir suivre sa musique... Au lieu de se renommer Dragon’s Quest ou Yoshi Island, Owen Pallett, ex-Final Fantasy, a décidé de calmer le jeu en signant par son nom, on le remercie. Membres de Arcade Fire, le violoniste se lance dans une carrière solo, et au lieu de s’entourer de musiciens, préfère se montrer seul sur scène, usant de samplers. L’ayant découvert pour la première en live au Kilbi 2009 de Düdingen, l’homme impressionne par sa capacité à créer, successivement un orchestre à lui seul en accumulant des couches sonores avec une précision qui laisse bouche bée. Un homme orchestre, à la fois excellent arrangeur et musicien. On le retrouve cette année avec HEARTLAND - son troisième album - qui marque son retours après quatre ans de silence. Enregistré en Islande, il garde cette vieille esthétique du poète qui redécouvre la beauté de la nature sauvage : il y a, c’est évident, une volonté de sortir de la ville ou de la société humaine et de laisser libre cours à son imagination.

lire...

Fucked Up

Fini la rigolade, Fucked Up revient pour foutre un énorme coup de pied dans la fourmilière musicale et pour nous faire décrocher un peu de tout ce qu’on impose en matière de rock. Car à l’heure où les Grammy Awards récompensent les pires artistes de l’année, il est bon temps de se raccrocher à des valeurs sures et d’arrêter d’avaler les conneries qu’on nous inflige à longueur de journée.

lire...

Ohbijou

Beacons, deuxième album de Ohbijou est sorti en pleine effervescence estivale. On ne l’avait pas ignoré, au contraire : cette petite merveille de pop trône depuis 3 mois en première place de lecture. Mais la précipiation ne fait pas bon ménage avec l’écoute de ce disque. Les 12 perles aériennes de ce groupe canadien s’alignent en toute quiétude, pas besoin de monter le son, l’ensemble reste très délicat, parfois comptines lo-fi, avec une adresse certaine. Les bien nommés Ohbijou viennent de Toronto est livrent avec ces « balises » (sorti chez Bella Union) la suite de leur album inaugural, SWIFT FEET FOR TROUBLING TIMES (2006). Initialement, Ohbjou était un projet solo de la chanteuse Casey Mecija, avant qu’elle ne fasse appelle à sa sœur Jennifer puis, lors de leur déménagement dans la grande ville, qu’elles s’entourent de multi-instrumentalistes (dans le désodre : banjo, trompette, glockenspiel, mandoline, harpe, violon, harmonica, etc).

lire...