lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Rolling Stones (page 2)

Archives des mots-clés : Rolling Stones

Souscrire au flux

Lords of Altamont

La première soirée du festival Impetus attaque fort. Nouveauté remarquable dans le paysage des festivals atypiques d’Europe, cet événement qui se veut ouvert et bruyant semble bien tenir ses promesses après une seule soirée. Vivement la suite! En bonus, les Lords of Altamont en interview ci-dessous. Lire la suite »

Hazy Malaze

Hazy Malaze est avant tout le projet, le groupe d’un homme : Neal Casal. Passionné par la musique américaine dans sa pure tradition rock, celle qui s’influence du blues, de la country et de la soul, celle qui suinte une Amérique farouche, celle qui respire l’air sec des grandes étendues. Enfant, Casal traverse les Etats-Unis, balloté par le divorce de ses parents. A la manière d’un Jack Kerouac, la route a façonné la personnalité du jeune homme. A 13 ans les Rolling Stones entrent dans sa vie par l’intermédiaire d’EXILE ON THE MAIN STREET. Dès lors c’est irréversible, il sait qu’il sera chanteur. Lire la suite »

Mink Deville

Le chanteur Willy DeVille est mort le 7 août dernier, des suites d’une hépatite C et d’un cancer du pancréas. Notre érudit Crocodile Duffy lui rend hommage avec une spéciale "Déchronologie". Les 99% du public qui Lire la suite »

The Jayhawks

Tout au long de leur carrière (grosso modo 1987-2004), les Jayhawks ont été une incongruité totale. C’est ce qui a toujours fait à la fois leur charme (sur le plan artistique) et leur malheur (commercialement parlant). Mais il faut dire que débarquer fin 1992 (leur premier album, BLUE EARTH, paru en 89, était passé totalement inaperçu), au moment où l’Amérique toute entière pogotait au son de Nirvana, de Pearl Jam ou de Soundgarden, avec un album de country-folk-rock (HOLLYWOOD TOWN HALL) rempli de mélodies sublimes et d’harmonies gorgées de soleil n’était définitivement pas le moyen rêvé pour parvenir à vendre des disques chez l’Oncle Sam. Dommage…Les Jayhawks se sont formés au milieu des années 80 sous la forme d’un trio mené par un leader-songwriter-chanteur-guitariste nommé Mark Olson. Lors d’un de leurs tout premiers concerts, l’un des rares spectateurs présents dans la salle se présente à eux : il se nomme Gary Louris, il est lui-même aussi chanteur et guitariste. Le trio finit par l’engager en tant que quatrième membre. Le groupe ainsi constitué compose, tourne, enregistre un disque qu’il fait presser lui-même à quelques milliers d’exemplaires seulement (disque totalement introuvable aujourd’hui) et sort son premier vrai album, BLUE EARTH, en 89. Ce premier album propose une musique très folk, très country, très roots, encore très marquée par ses influences (Gram Parsons, Neil Young, The Byrds, etc) comme on peut le constater sur les deux extraits proposés sur cette compilation nommée MUSIC FROM THE NORTH COUNTRY (parmi lesquels « Two Angels » qui sera retravaillé sur l’album suivant). Lire la suite »

Sonic Youth

Formé au début des années 80 en pleine descente de ce qu’on appelait à l’époque la No Wave, Sonic Youth a sorti deux albums de bruit quasiment pur avant de commencer à intégrer ses larsens et digressions soniques dans le cadre de vraies chansons à partir de l’album EVOL (1986) et de culminer Lire la suite »

Arctic Monkeys

Voici la réponse sans rémission au dernier live des Rolling Stones filmé par Scorsese (Shine A Light) Au clinquant, au pathétiquement mou, à l'auto-congratulation, voici un objet où le mot "indé" prend tout son sens: Live at The Appolo: Arctic Monkeys. Une mise en "scène" clin d'oeil aux films d'espionnage, avec quatre protagonistes pour autant de plans fixes. Une musique d'entrée ("Servizio Fotografico" par Bruno Nicolai) qui indique que chez la bande à Turner, on cultive élégamment le goût de la mise en scène sobre et élégante. Visible sur internet, la bande annonce donne le ton: "Still Take You Home" (pièce maîtresse du concert) joué plein pot, de face, sans scrupule ni clin d'oeil. Entre les roadies, les sécus et les ingés sons, on Lire la suite »

Ron Asheton

Il était le guitariste d'Iggy Pop dans le groupe The Stooges...et aussi l'un des plus grands guitaristes du monde ! Ron Asheton est décédé le 6 janvier dernier, il avait juste 60 ans.
Nous vous proposons une interview réalisée en 2007 avec ce grand musicien. C'était trois jours avant de fouler la scène du Festi’neuch, que Ron Asheton, guitariste du groupe légendaire des Stooges, nous avait accordé quelques instants pour répondre à nos questions. Rencontre avec un monstre de gentillesse. Lire la suite »

Okkervil River

Voilà bien un digne album des Okkervil River. Tous en chœur et du fond de leur tripes, ils expriment avec une générosité hors du commun ce qui passe par leur esprit torturé. Tout est dans l’intention... Lire la suite »

Revenir en haut de la page