dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Crystal Castles

Archives des mots-clés : Crystal Castles

Souscrire au flux

L’Amalgame

  Vendredi soir, ce sont les français de We Are Enfant Terrible qui feront trembler les locaux avec leur électro-pop-rock déchainée. Les Lillois viendront présenter leur premier album EXPLICIT PICTURES ... Lire la suite »

Les Eurocks

  Histoire de se mettre en jambe, le concert folk-country de Moriarty est une bonne alternative. Le groupe franco-américain présente son deuxième opus THE MISSING ROOM, qui comporte quelques petits ... Lire la suite »

Crystal Castles

Crystal Castles débarquent enfin en Suisse. Déjà en 2008, le public suisse se languissait de ne pouvoir se rendre compte par lui-même ce que donnait en live la furie du duo d’électro punk. Certains durent se résoudre à traverser les frontières pour voir en chair et en os une des sensations de l’année. Po Lire la suite »

Delorean

Les quatre espagnols de Delorean pouvaient-ils produire autre chose qu’un « album parfait pour l’été » ? Avec quel horizon ? Ibiza ou la Louisiane ? C’est de l’été 2009 que date notre découverte de Delorean avec leur précédent ep: AYRTON SENNA. Et tout de suite, ils s’étaient imposés en bonne place dans notre compil de l’été, avec des tubes comme « Moonson », « Deni » et surtout l’excellent « Seasun ». Il faut dire que cet ep marquait un tournant dans la trajectoire de Delorean. En effet, si on n’entend parler d’eux que depuis peu, SUBIZA est en fait leur troisième disque. Mais les deux précédents ont été réalisés avec une formation différente, beaucoup plus rock, voir carrément metal. C’est avec AYRTON SENNA qu’ils s’essayaient pour la première fois avec brio à un son beaucoup plus électro. La question est maintenant de savoir s’ils peuvent réussir le passage au format album avec ce nouveau son. SUBIZA accompagnera-t-il notre été comme l’avait fait AYRTON SENNA ? Lire la suite »

The Hundred in The Hands

Le renouveau du rock électronique le voici : The Hundred in The Hands (THITH). Le duo new-yorkais (encore!) parvient à mélanger savamment les influences sans tomber dans l’ennui et la médiocrité. Leur premier EP « This Desert » est annonciateur d’un bel avenir. Le nouveau talent proclamé par NME est un duo originaire de Brooklyn : Eleanore Everdell et Jason Friedman. (Crystal Castles es-tu là ?) Pourtant, loin du punk et de "l’agressivité", on retrouve ici une musique plus subtile, très habitée. Ils inventent un nouveau genre : le « Summertime-gothic ». Dansant mais empli de passion et de mélancolie. Proche de New Order ou de LCD Soundsystem. Mais absorbant également les leçons de la musique électronique pure. La signature chez Warp Records se mérite. Au-delà de la branchitude de Kitsuné, on retrouve l’innovation. Bien plus qu’un simple groupe dance, les moteurs du groupe sont multiples. On retrouve d’ailleurs sur ce premier EP, composé de six chapitres,(l’album suivra dans l’année) une structure presque symétrique. Le premier et dernier titre gagneront les dancefloors. Le deuxième et cinquième s’avèrent plus inventifs, moins tapageurs mais pleins de sensualité. Enfin, les deux titres centraux : introvertis. La ligne de basse, grave, prend toute son importance. Lire la suite »

Revenir en haut de la page