Home » Tag Archives: Club de Lausanne

Tag Archives: Club de Lausanne

The Wombats

  Tout droit sorti de la grisaille de Liverpool, les Wombats viennent fêter le premier jour du mois de décembre au D ! Club de Lausanne pour un concert qui s’annonce …

lire...

Meltones

La grande famille du monde musical se plaint souvent des méfaits d’internet (téléchargement à outrance, consommation fast-food de la musique). Certains groupes ont néanmoins la chance de se faire connaitre …

lire...

Applause

C’est quoi les derniers groupes belges que l’on a encensés ? My TV is Dead, My Little Cheap Dictaphone, Vismets, quoi d’autres? Les classiques avec Ghinzu et Deus bien-sûr. Quelle magnifique …

lire...

Piers Faccini

Nous n’avions pas encensé le deuxième album de Piers Faccini TEARING SKY sorti en 2006, mais cette année, nous ne pouvons que reconnaître le talent de l’artiste. Le plus français des songwriter anglais revient en force avec TWO GRAINS OF SAND, 3ème opus qui sort cette fois chez Tôt ou Tard. Si le folk rock est à nouveau tendance ces derniers temps, notre ami Piers aurait de quoi être le fer de lance de la nouvelle génération. Ses compositions chaleureuses, subtiles et brillantes font de lui un artiste complet et affirmé. Les mélodies généralement mélancoliques additionnées d’une voix douce et assurée se complètent parfaitement. Ne s’arrêtant pas au folk classique, Faccini s’inspire aussi du blues, de la soul, de la pop avec parfois de délicates teintes maliennes, italiennes (hommage au papa) et orientales. D’entrée de jeu, l’artiste déballe les gros titres qui devront rassasier les folkeux en manque de bons morceaux. Le titre éponyme de l’album ouvre donc le bal avec quelques arpèges et quelques accords légers. Un petit tempo s’installe et la machine est en route. On retrouve à peine plus loin (track 3) "Your Name No More" un titre plus énergique que la moyenne et qui à coup sur à toutes les qualités requises p

lire...

Charlie Winston

En cette longue et morose nuit d’hiver, de plus pluvieuse et sombre, je me suis demandé comment tuer cette ennui. La réponse fut simple : un bon concert dans une salle bien chaude. J’ai donc trouvé Charlie (depuis le temps que je le cherchais) au D ! Club de Lausanne.

lire...