samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Brian May

Archives des mots-clés : Brian May

Souscrire au flux

Vintage Trouble

Vintage Trouble s’est formé début 2011 à LA. N’ayant pas même soufflé sa première bougie, le quartet a déjà embrasé bien des scènes. Principalement au Royaume-Uni d’ailleurs, où leur blues ... Lire la suite »

Taylor Hawkins & The Coattail Riders

Second opus du groupe Taylor Hawkins & The Coattail Riders, ce Red Light Fever et une apologie du power chord. Un album rock, oui, avec tout ce que le terme rock peut comprendre. Développement avec un nouveau venu dans la maison. Sans connaître et au vu de la configuration (guitare, basse, batterie), on aurait pu s'attendre à un album grunge et pêchu, ou simplement modeste. C'était sans compter des invités de marque et une production archi-léchée. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce second album commence en grande pompe. Nul besoin d'écouter plus de trente secondes pour sentir le « trop-plein ». "Not Back Luck", titre introductif, annonce vite la couleur, à en juger son introduction. La suite est lourde et bien posée, une section rythmique carrée et rentre dedans. Le refrain survient en bourreau, les chœurs à la Queen se font leur place. Puis solo de guitare. Les guitares d'ailleurs, on en entend au moins trois ou quatre suivant les morceaux. Distortions ultra compressées et solos fitness sont le plat de résistance. Ça nous éloigne encore un peu du trio type garage. Assemblant des structures rock tout au plus basiques et des fioritures omniprésentes à la guitare, le groupe maintient toutefois une cadence puissante et exaltée, alternant entre passages calmes et passages plus destructifs. Guest stars de l'album, Brian May (Queen), Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters) et Roger Taylor (Queen) font la part belle au rock lourd et hi-fi qui parsème la galette (à noter que Taylor Hawkins n’est nul autre que le batteur des Foo Fighters, batteur-chanteur ici avec les Coattail Riders). Lire la suite »

Revenir en haut de la page