mercredi , 26 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Bonne (page 5)

Archives des mots-clés : Bonne

Souscrire au flux

Jeremy Jay

On avait véritablement découvert Jeremy Jay lors de la sortie de SLOW DANCE, l'an passé, clavier et arrangements minimalistes, introduisant un érudit assez agréable. Petit artisan d’une pop qui ne vend que très peu, Jeremy Jay mérite notre attention. Arrêtons-donc une fois nos montres et apprécions l'ouvrage de cet américano-suisse: en effet, le longiline chanteur semble se moquer des étiquettes et encore moins des critiques. Outre le tube "Gallop", le précédent album semblait être en lévitation, sans date ni destination, totalement homogène. Bonne surprise donc de le retrouver si rapidement avec non pas un SLOW DANCE 2 mais bien une galette en tous points différents. Reste ce côté précieux, avec notamment cette pochette d'album parisienne, mais les guitares se font plus présentes. L'ouverture "As You Look Over The City" confirme les promesses de ce natif de Los Angeles: il voulait SPLASH plus rugueux, plus brut. Riffs de guitares à la Coxon donc sur le premier titre, sans pour autant être rock'n'roll. Comme une impression d'entendre des réminiscences des Smiths. Impression qui se confirmera tout au long de ce LP. Encore triste de la séparation des Organ? Jetez-vous sur SPLASH! Amoureux discret de Morrissey? Idem! Il faut entendre Jay se noyer en échos sur cette ouverture pour ne pas se tromper. "Just Dial The Number" s'inscrit lui dans la lignée du LP précédent, avec un piano hyper étudié à écouter la raie de côté. Lire la suite »

Francomanias

En arrivant aux alentours de l’Hôtel de Ville, nous recevons Le Petit Journal des Francomanias afin de lire les potins et les contre-rendus de la veille. C’est là qu’en gras se démarque la phrase du jour : « En seize ans dans les loges, je n’ai jamais vu ça » dixit la bénévole qui a surpris le batteur de BB Brunes en train d’honorer une groupie à l’Hôtel de Ville. Qui a dit que les Francomanias n’étais pas rock n’roll ?? Lire la suite »

Rock en Seine

Crocodile Duffy nous livre la deuxième partie de son compte-rendu du festival Rock en Seine, connu maintenant du grand public comme le Waterloo d'Oasis. En 3 jours, 97 000 personnes ont foulé les pelouses du Domaine national de Saint-Cloud pour cette 7ème édition. Joli chiffre! Lire la suite »

Peter Doherty

Bien malin qui aurait pu prédire, en 2002 la fulgurante trajectoire de Pete Doherty, ses états des grâces, ses moments, dirons-nous, pénibles. En 2009, Pete Doherty clôt solitairement le premier chapitre d’une histoire qui sera longue et belle. Seul, oh non, pas dans une chambre d’hôtel, mais seul maître à bord d’un équipage au cœur de pirate avec le triomphe modeste qui caractérise les grandes canailles. GRACE / WASTELAND porte tellement bien son nom, pas tant sur le résultat que sur ses attentes. Mais les spécialistes de l’affaire le savent, depuis 18 mois, Doherty démontre un léger mieux. Doux euphémise… Les simples d’esprits creusaient déjà sa tombe, à 27 ans pour la légende, ç’aurait été mieux, histoire de dire « moi aussi, j’y étais », pensaient que, forcément, Doherty et Winehouse, ça fait un, et que Kate Moss, eh bien elle s’est fait dérouté par son vilain ex et prend elle aussi maintenant de la …drogue, imaginez-vous ! Lire la suite »

Ron Asheton

Il était le guitariste d'Iggy Pop dans le groupe The Stooges...et aussi l'un des plus grands guitaristes du monde ! Ron Asheton est décédé le 6 janvier dernier, il avait juste 60 ans.
Nous vous proposons une interview réalisée en 2007 avec ce grand musicien. C'était trois jours avant de fouler la scène du Festi’neuch, que Ron Asheton, guitariste du groupe légendaire des Stooges, nous avait accordé quelques instants pour répondre à nos questions. Rencontre avec un monstre de gentillesse. Lire la suite »

Lightspeed Champion

Ce groupe, qui nous vient tout droit de Londres, sort Falling off The Lavender Bridge (via Domino, of course) en ce début d’année 2008. Du haut de ses vingt-deux ans, Devonte Hynes - Guyanais barbu, ancien membre du combo Test Icicles, certes plus du genre Hardcore-Electrique que Lightspeed Champion, est l’extraordinaire auteur et compositeur de cet album. Lire la suite »

Revenir en haut de la page