samedi , 22 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Songs Of Neptune

Songs Of Neptune

Tame The Snake

Label: Headstrong


ROCK STONER Avec cet album les Songs Of Neptune fêtent
un peu leurs retrouvailles. Et pourtant ce n’est que le premier… Analyse d’un
groupe et d’un album pas comme les autres.

Pour comprendre
véritablement qui sont les gars de Songs Of Neptune, il suffit de connaître les
nombreux groupes dans lesquels ils sont passés. Après quoi, on comprend plus
facilement pourquoi cet album est si bon. Laurent, François et Frank sont les
anciens musiciens de Houston Swing Engine. Frank, Pol et François étaient dans
le groupe Shovel. Laurent joue actuellement avec Yverdoom, Pol avec To The
Vanishing Point et Loïc n’est autre que le chanteur du collectif The Ocean.
Bon, vous me suivez toujours ? Les puristes me citeront encore Tchai et
Eastwood… Alors oui, on peut parler de « supergroupe » pour Songs Of
Neptune, c’est un peu notre Them Crooked Vultures from Switzerland. Et la
comparaison n’est pas si bête, car le point commun de ces musiciens est entre
autre un amour démesuré pour le stoner rock. Josh Homme étant sans doute
apprécié de tous.

C’est un peu notre
Them Crooked Vultures from Switzerland

TAME THE SNAKE a été
enregistré en Espagne l’année dernière par Santi Garcia et l’album est enfin
disponible. 9 titres, 45 minutes de pur bonheur. On retrouve donc ce qui fait
la force du rock stoner et psyché à savoir des riffs souvent répétitifs et
aériens, une bonne grosse basse, le son du désert et des morceaux envoûtants. Car
une fois que l’on a bien plongé dans l’univers du groupe, il est difficile d’en
sortir. Les premières écoutes ne surprennent pas forcément l’auditeur, mais
lorsque les riffs et les titres sont apprivoisés, on baigne dans un univers
sonore d’une efficacité à toute épreuve.

“Black Rain” ouvre les portes du
paradis ou de l’enfer (à choix). Très bonne entrée en matière, mais le meilleur
arrive. “Like A Lion” ou l’évidence de la basse. Tout simplement génial. La voix
de Loïc n’est pas poussée comme sur certains morceaux et elle en sort que
meilleur. On découvre ensuite le titre éponyme de l’album “Tame The Snake” que
les oreilles attentives auront peut-être entendu sur Couleur 3. En tant que
single, ce titre a évidemment un gros potentiel. Mélodique, efficace et
toujours cette basse qui rythme le morceau.

Le disque ne retombe pas
malgré ce début fracassant, Tous les titres présents ont de quoi satisfaire les
amateurs de stoner et psyché rock. N’oublions le brillant “Get Me” en 7ème
plage qui résonne en nous grâce à son énergie du début à la fin.

The Ocean étant en tournée
européenne, il est pour l’instant difficile de voir les Songs Of Neptune sur
scène. En espérant que les mecs accordent leurs agendas respectifs, on
retrouvera probablement dans quelques temps ce « supergroupe » dans
nos salles. En attendant TAME THE SNAKE nous aidera à passer un hiver paisible.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page