jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Slide On Venus

Slide On Venus

Put Music To Your Troubles

Label: Sovstar


POWER ROCK Le quatuor français Slide On Venus (Franche-Comté) nous revient avec un troisième EP, PUT MUSIC TO YOUR TROUBLES. Encore plus efficace, décidé à conquérir un public toujours plus vaste avec ces cinq tubes en puissance.

Une phrase résumerait parfaitement le son des Slide On Venus, celle du Gibus: “L’art de combiner le rock énergique US à la pop UK. Une claque autant visuelle qu’auditive.” Oui, car Slide On Venus prend le meilleur des deux scènes, saupoudré d’une touche frenchie, pour un son made by Slide On Venus. Le Gibus d’ailleurs, ils connaissent bien, ayant remporté récemment le festival inter-écoles organisé par ce dernier et détenant ainsi le titre de “meilleur groupe de rock français. Plus qu’une simple compétition, l’exploit leur a permis d’empocher une date à l’Olympia et d’être repéré par les professionnels. Oui, cas Slide on Venus sont encore en auto-production. Indécelable, tant le travail fait sur cet EP (et sur les précédents) est professionnel.

Rien de révolutionnaire

Pour en revenir à la musique, on peut aisément apparenter Slide on Venus aux Foo Fighters, avec néanmoins une vocalise proche de celle de Kele (Bloc Party). Un power-rock efficace, une guitare incisive, une rythmique obsédante. PUT MUSIC TO YOUR TROUBLES est une collection de singles, bien plus qu’un album. Cinq titres aux refrains accrocheurs, que l’on imagine assassins en live. Un peu répétitifs parfois car aucun morceau ne se démarque réellement. Mais le but n’était sans doute pas celui-là. La raison de cet EP est une déferlante d’énergie, l’explosion de nos sonos, l’effet d’une bombe à l’écoute. Et ça, c’est réussi. Haut la main.

Rien de révolutionnaire donc mais, dans leur catégorie, celle des riffs nerveux et des lyrics ravageuses, Slide On Venus s’en sort plus que bien. On sent un groupe pointilleux, affectionnant le détail et soucieux du progrès. Car l’évolution depuis leurs débuts est claire. Slide on Venus ne restera pas longtemps en auto-production. Pour le reste, ce n’est qu’une question de goûts. 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page