Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Shut Up Antoine

Shut Up Antoine

AWOL

Label: Hungry Ghosts Prod

STONER - La sortie du premier EP des néophytes de Shut Up Antoine valait bien quelques lignes de la part de Lords, car ma fois, leur musique sonne plutôt bien à nos oreilles. Au-delà d’un nom à l’historique surement cocasse, les Shut Up Antoine nous proposent un son à l’image de leurs origines (Russie, Haïti, Angleterre, Suisse) : éclectique. Le groupe a l’avantage de faire fi de toute classification et se positionne continuellement dans les interstices, à mi-chemin entre pop, grunge, stoner et reggae

Avec le titre éponyme  "A.W.O.L.", comme "Absence without Leave" ou "A Way of Life", l’album commence sur le plus bel effet. La musique de Shut Up Antoine penche clairement ici sur le côté stoner de la force : des riffs obsédants et répétitifs avec une superposition linéaire de sons. Sur le début et la fin, ce morceau nous fait clairement penser aux Queens of the Stone Age et leur "A Song for the Dead". "Emo Zebra" est un peu de la même trempe, avec un refrain assez envoutant en plus, limite aérien, et un bon petit solo à la guitare. Ces deux premiers titres sont une réussite et témoigne d’une certaine maturité pour ces gars basés à Lausanne. Shut Up Antoine nous propose aussi des morceaux plus pop, comme sur  "F**ked up F**king up", voire même groovy avec "L.A. by December" et son rythme de basse. "Ovation" tend, quant à lui, clairement vers du reggae ou du ska, un peu à la Sublime. Ce morceau donne une certaine légèreté à cet opus et traduit un certain hédonisme (voire l’un des acronymes du titre de l’album), quelque chose de parfait pour le printemps. L’EP se termine sur "Summer Legs" et "You and Only You". Ce dernier mélange à merveille pop et stoner, et des passages plus psyche sur la fin.

Le tout est bien ficelé et les Shut Up Antoine semblent avoir trouvé une voie qui leur sont propre. L’album mélange à merveille les styles sans tomber dans l’écueil du melting-pot musical insipide. Une jolie découverte à voir à Lausanne le samedi 4 juin, pour le vernissage de A.W.O.L., et le jeudi 14 juillet au Montreux Jazz Festival (pour pas un sou en plus !).


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page