vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Roman Candle

Roman Candle

Oh Tall Tree In The Ear

Label: Fargo


Indie rock  Il y a
décidemment beaucoup de groupes d’indie américains qui ne sont pas connus dans
le vieux continent. Heureusement que l’on pense à vous et qu’on aime dénicher
des petites perles cachées dans les petites bourgades de l’Oncle Sam.

Roman Candle a sorti cet
album en mars 2009. Et ben, Lords of Rock est sacrément en retard… Pas tant que
ça, car le groupe de Caroline du Nord a signé ce printemps chez Fargo et le
label a décidé de sortir le disque en Europe pour cet été. Ceci explique cela.
Avant d’être un groupe d’indie rock américain, Roman Candle a surtout été le
premier album solo d’Elliott Smith. Et accessoirement c’est aussi une sorte de
feu d’artifice, mais ça c’est une autre histoire. Revenons au groupe car il y a
des choses intéressantes à savoir. D’abord les membres fondateurs sont une
fratrie avec Logan et Skip Matheny. Skip est marié à Timshel. Cette dernière
est donc aussi une Matheny. Ils ont sorti trois EP et trois albums, ils ont
aussi l’habitude de jouer avec d’autres petits groupes américains. Voilà pour
les présentations.

La bonne veille
guitare folko-acoustique

On s’intéresse donc à OH
TALL TREE IN THE EAR, dernier album en date et signé récemment chez Fargo
Records. Et le moins que l’on puisse dire, est que cette découverte fait
plaisir à entendre. Alors oui, on est bien en Amérique et parfois on le sent
presque trop avec le solo d’harmonica qui vient rajouter une couche (Why Modern Radio is a-OK) sur la bonne veille guitare folko-acoustique. Mais dans
l’ensemble, les compositions sont agréables, on sent une certaine profondeur et
on ne s’ennuie pas beaucoup. Les points forts du disque sont étalés sur son
contenu avec en entrée “Eden Was A Garden”, titre assez gai et entraînant. Au
milieu, on retiendra “A Heartbeat”, bien rock avec le Hammond en arrière plan. Et
en fin d’album “Starting From Scratch”, petite douceur pour jeunes romantiques en
herbe. Petite sélection non exhaustive, le reste a aussi de quoi satisfaire vos
oreilles attentives et gourmandes. La voix du chanteur est
aussi un fort atout pour Roman Candle, elle est puissante et a un petit quelque
chose de singulier qui l’a rend intéressante et unique en son genre.

Cet album ne va sans soute
pas faire grand bruit par chez nous, pourtant il mériterait d’être un peu plus
médiatisé. Pour cela, ce serait bien que le groupe vienne faire quelques dates
en Europe, mais pour l’instant, il n’y a rien à l’horizon…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page