samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Robana Song Festival

Robana Song Festival

Retour sur les concerts

Grandson (CH), les 13 et 14 août 2010


REVIEW Putain de pluie! Voilà ce qu’on retiendra de
ce samedi soir. Il n’y a pas d’autres mots à dire, tant la déception fut grande
pour les organisateurs, les bénévoles et le public présent. En effet, pour des
raisons de sécurité les concerts de P.M.T et Mass Hysteria ont dû être annulés
et la soirée fut écourtée.


Et pourtant ce festival à Grandson avait bien commencé. Pour une
première édition, le Robana Song pouvait se venter d’une jolie programmation et
surtout d’un site agréable au bord du lac de Neuchâtel. Le vendredi soir, les 3
concerts programmés ont attiré un large public de divers horizons. Pour Le Beau
Lac de Bâle
, un public d’un certain âge était présent pour voir ou revoir ce
groupe mythique. Les plus jeunes ont ainsi pu découvrir ce groupe toujours si
sympathique et drôle. Dans un genre décalé, Explosion de Caca a fait rire tout le monde avec
ses célèbres reprises de séries TV et dessins animés. “L’Amour du Risque”,
“Inspecteur Gadget”, “les Barbapapas”, “Candy” ou encore “Les Cités d’Or” à la sauce
Manu Chao. Rien de bien nouveau, mais le trio au look burlesque a encore une fois assuré en s’éclatant sur
scène. Dans un autre genre, Punish Yourself de Toulouse a proposé un spectacle de
grande qualité. Un public entre punk et gothique était au premier rang pour
bouger au son de la musique indus. Si le rock industriel a ce côté parfois un
peu répétitif, les musiciens de Punish Yourself propose un spectacle visuel
très impressionnant. Les membres du groupe peinturlurés en fluo ainsi que le
jeu de lumière sont en parfaite harmonie. La danseuse Klodia qui s’occupe de la
partie pyrotechnique apporte un plus au concert. Le coup de la scie circulaire
est vraiment cool. L’ambiance un peu surréaliste et psychédélique qui émane de
la scène envahit les premiers rangs et plonge les spectateurs dans une autre
dimension. Cette première soirée laissait présager une agréable suite pour le
festival. Malheureusement la météo n’en a pas décidé de même….

 Putain de
Pluie
 

Samedi après-midi il n’y a pas foule pour les premiers concerts. La pluie
s’est installée sur le Nord Vaudois et le public daigne venir. En début de
soirée le groupe de neo metal symphonique Kells essaie comme il le peut de
motiver les quelques courageux venu devant la scène. La chanteuse Virginie se
donne corps et âme, mais voilà, on sent que ce n’est pas la folie des grands soirs dans le public.

Un moment plus tard, l’annonce tombe : les prochains concerts sont
annulés pour des raisons de sécurité. La bâche au dessus de la scène pourrait
rompre et tomber sur les musiciens. Le solo de guitare deviendrait alors plus
qu’électrique et pourrait être fatal. Aucun risque n’est pris, ce qui est tout
à fait normal et prudent. L’émotion est palpable chez les organisateurs. Déjà
qu’il n’y avait pas grand monde, la fin de soirée tombe à l’eau (sans mauvais
jeux de mots) et la question du remboursement du peu de billets vendus se pose.
La construction de la scène a posé quelques problèmes durant la semaine et un
certain manque de professionnalisme est à relever. Tout cela est bien malheureux,
car pour une première édition les comptes risquent de faire la tronche.
Pourtant, le site et l’emplacement avaient tout pour plaire. Un cadre
idyllique, une programmation intéressante et résolument rock. Il ne manquait
que le soleil. Le Robana se relèvera-t-il ?


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page