mercredi , 26 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Ramona Falls

Ramona Falls

Intuit

Souterrain Transmissions


Les Ramona Falls ne sont pas qu’une chute d’eau américaine, mais aussi un groupe crée par Brent Knopf, leader de Menomena. Premier album plus que prometteur.

 

Si le nom du groupe Ramona Falls ne vous dit pas grand-chose, peut-être que celui de Menomena vous est plus familier. Le point commun entre les deux groupe ? Brent Knopf, petit génie à ses heures. Ramona Falls est donc son dernier bébé, parmi ses nombreux projets. Pas très médiatisés par chez nous, ces groupes viennent de Portland.
Ce projet plus ou moins solo de Brent Knopf est une agréable surprise qui fera plaisir aux jeunes érudits friands de nouvelles découvertes indie-pop-rock.

 

Beaucoup de douceur se dégage de cet album. Que ce soit au niveau de la voix suave de Mr Knopf, au niveau de l’orchestration ou au niveau de la rythmique, on navigue en territoire amical et plutôt acoustique. On navigue ou on plane, c’est difficile à dire, les titres sont tout de même plus aériens qu’aquatiques…
Ramona Falls est un peu plus mélodique et accessible que Menomena. Néanmoins, on retrouve toujours des morceaux un peu fous (“Always Right”), marque de fabrique du Dr Knopf, mais dans l’ensemble c’est plutôt des guitares légères accompagnées parfois d’un piano qui représentent la base du disque.

 

Une agréable surprise qui fera plaisir aux jeunes érudits friands de nouvelles découvertes indie-pop-rock

 

Dans la première partie de cet INTUIT on découvre les titres phares comme par exemple “Melectric”, le piano est très intense, la mélodie est particulière, mais après quelques écoutes on s’y fait vite. Juste après on tombe sur peut-être le meilleur titre de l’album, en l’occurrence “I Say Fever”. La encore, des mélodies assez improbables, mais un côté beaucoup plus rock se fait sentir.
“Russia” débute de manière très folk, mais une fois que la basse et la batterie apparaissent, un groove très fort se fait ressentir. Le morceau s’orchestre ensuite d’un tas d’instruments et on tend vers quelque chose de presque classique avant de retomber dans le folk. C’est à y perd la tête non ? Mais c’est comme ça avec Brent Knopf. Beaucoup d’influences, des styles mélangés, mais un fil rouge et beaucoup de cohérence.

 

D’autres très bons titres se trouvent tout au long de cet album. Un album qui se savoure discrètement, un album sans prétention, un album qui ne fera pas la une des magasines, mais un album qui mérite toute notre attention. Un album à découvrir.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page