dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Peaches

Peaches

I Feel Cream

Musikvertrieb


Enfin, Peaches l’agressive diva  est de retour avec son 5ème album I FEEL CREAM. On se souvient de son duo parfait avec Iggy Pop , or ici, au niveau collaboration on a Soulwax, Digitalism et Simian Mobile Disco, le top du top de l’électro actuelle et cela s’entend dans la production. Bye bye les guitares saturées, bonjour les infra-basses transpirantes, ce qui rapproche cet album au niveau style à THE TEACHES OF PEACHES sortit en 2000. Difficile de parler encore d’electroclash, I FEEL CREAM est très proche de ce qui se fait actuellement en R’N’B US. Pas étonnant que Britney Spears lui ait demandé ses services, ce que Peaches a bien évidemment refusé.  Et oui la fatherfucker a des couilles. Même si “Talk To Me “sonne comme un titre FM, le reste de l’album est beaucoup plus minimal, majoritairement scandé sombre et sale. Visuellement, Peaches quitte le vulgaire pour le glamour kitsch. En effet dans le clip “More”, on voit la belle habillée comme David Bowie sur la pochette de EARTHLING maquillée comme Luke Steele d’Empire of the Sun, sur un Harley Davidson faite de ballon de baudruche. La chanteuse canadienne imite, pastiche et détruit les icones pop à l’aide de bracelets à pique. I FEEL CREAM est un album à plusieurs facettes : suave (avec “Trick or Teat”), violent (“Show Stopper)” mélancolique (“Lose You”), à 40 ans, il semble que Peaches ne veut plus seulement hurler sa haine envers l’humanité et on l’a comprend. L’ensemble donne quelque chose de très varié, assuré par une production sans faille.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page